Derniers articles

Save the babies, save the babies (Quatrième partie)

L’Evangile de Marvin & John
par Pierre Tevanian
30 septembre 2016

Avant de connaître, à peu près en même temps et au même âge, le même destin atroce, tragique au sens exact du terme (assassinés par un être censé les aimer : John Lennon abattu par un fan, Marvin Gaye par son propre père), leur vie et leur oeuvre est pleine d’autres ressemblances, troublantes et belles. C’est de ces ressemblances que je voudrais parler, et surtout d’un moment particulier qui a enfanté, entre décembre 1970 et septembre 1971, deux oeuvres merveilleuses, extrêmement singulières, (...)

Lire la suite de Save the babies, save the babies (Quatrième partie)
  • Les mots qui manquent

    Réflexions sur la discrimination et l’humiliation raciste, et leur déni

    par Christine Delphy 30 septembre 2016

    On attendait depuis longtemps un rapport officiel qui reconnaisse les discriminations raciales. Mais l’Etat, soi-disant pressé de s’en défaire, les a combattues en s’en défaisant littéralement : en les niant. Et, entre autres manœuvres, en interdisant les « statistiques ethniques » qui risquaient de « créer » des races... Des « races » dans notre pays, qu’à Dieu ne plaise ! C’est bon pour les Américains ! Et comme ça, sans statistiques, eh bien on ne pouvait pas savoir ce qui se passe « en vrai », en (...)

  • La terre, les morts et nos ancêtres

    Retour sur une obsession d’extrême droite

    par Christine Delphy, Sylvie Tissot 28 septembre 2016

    « Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois », a déclaré Nicolas Sarkozy, suscitant un déluge de protestations : nos ancêtres sont bien plus nombreux et divers que « les Gaulois » lui a-t-on fait savoir de partout. Ces protestations sont insuffisantes. Ce sont les termes mêmes du débat qu’il faut dénoncer. « Nos ancêtres, les Gaulois » : la construction de ce mythe de l’histoire de France a déjà été étudiée. Il est contemporain d’une République qui s’impose sur la base d’un récit glorieux, qui (...)

  • L’obligatoire « présence masculine »

    Chronique de la lesbophobie ordinaire au cinéma

    par Aude Fonvieille 25 septembre 2016

    Contrecarrer les assignations à l’invisibilité, résister au dénigrement et à la négation de nos identités par les tenant-es zélé-es de la norme dominante hétérosexiste, c’est le sort commun aux Lesbiennes, Gays, Bi-es et Trans. Quelles que soient nos vies, nous partageons cette expérience : qu’à n’importe quel moment la domination hétéropatriarcale peut se rappeler à nous avec toute sa violence. Il suffit par exemple d’une banale séance de cinéma : la Projection-débat du film La danseuse, en présence de la (...)

  • Save the babies, save the babies (Troisième partie)

    L’Evangile de Marvin & John

    par Pierre Tevanian 23 septembre 2016

    Avant de connaître, à peu près en même temps et au même âge, le même destin atroce, tragique au sens exact du terme (assassinés par un être censé les aimer : John Lennon abattu par un fan, Marvin Gaye par son propre père), leur vie et leur oeuvre est pleine d’autres ressemblances, troublantes et belles. C’est de ces ressemblances que je voudrais parler, et surtout d’un moment particulier qui a enfanté, entre décembre 1970 et septembre 1971, deux oeuvres merveilleuses, extrêmement singulières, (...)

  • « je sais identifier un fasciste »

    Brighelli au Front : retour sur un ralliement

    par Renaud Cornand 22 septembre 2016

    Jean-Paul Brighelli, toujours enseignant en Classes Préparatoires au lycée Thiers de Marseille, était aux estivales du Front National les 17 et 18 septembre à Fréjus pour parler éducation – aboutissement logique du parcours d’un individu dont les écrits, une fois gratté le vernis prétentieux du style littéraire, ne sont que racisme, sexisme et réaction. Les lignes qui suivent proposent un retour instructif et amusant sur un contentieux récent avec le personnage. En 2006, il se disait « de gauche » et (...)

  • La République du mépris (Deuxième partie)

    Retour sur un courant idéologique devenu hégémonique

    par Pierre Tevanian 19 septembre 2016

    Le 21 septembre, alors que se réunira à nouveau le sinistre Printemps républicain, sorte de Tea Party de gauche, aura lieu aussi un meeting alternatif, pour un Printemps de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, réaffirmant un attachement et un nécessaire combat pour la défense de ces principes que le mot République, dans ses usages aujourd’hui dominants, est très loin de promouvoir. En guise d’invitation à y participer – de 18H30 à 22H30 à l’Espace Confluences, 190 Boulevard de Charonne, Paris (...)

  • Save the babies, save the babies (Deuxième partie)

    L’Evangile de Marvin & John

    par Pierre Tevanian 16 septembre 2016

    Avant de connaître, à peu près en même temps et au même âge, le même destin atroce, tragique au sens exact du terme (assassinés par un être censé les aimer : John Lennon abattu par un fan, Marvin Gaye par son propre père), leur vie et leur oeuvre est pleine d’autres ressemblances, troublantes et belles. C’est de ces ressemblances que je voudrais parler, et surtout d’un moment particulier qui a enfanté, entre décembre 1970 et septembre 1971, deux oeuvres merveilleuses, extrêmement singulières, (...)

  • La république du mépris

    Retour sur un courant idéologique devenu hégémonique

    par Pierre Tevanian 13 septembre 2016

    Le 21 septembre, alors que se réunira à nouveau (à l’Ecole Normale Supérieure) le sinistre Printemps républicain, sorte de Tea Party de gauche, aura lieu un meeting alternatif, pour un Printemps de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, réaffirmant un attachement et un nécessaire combat pour la défense de ces principes que le mot République, dans ses usages aujourd’hui dominants, est très loin de promouvoir. En guise d’invitation à s’y rendre – de 18H30 à 22H30 à l’Espace Confluences, 190 Boulevard (...)

  • « Mais avec ces histoires de voile... »

    Brève réflexion d’une femme / issue de l’immigration / fille d’ouvrier / issue de banlieue...

    13 septembre 2016

    Le texte qui suit, une fois n’est pas coutume, se passe de commentaire. Paru initialement sur Facebook, il revient ici avec l’amicale autorisation de son auteure anonyme, et comptant bien le rester. « Mais avec ces histoires de voile, de burkini, de domination de la femme... Les Arabes devraient être plus discrets. On n’avait pas ça avec les autres vagues d’immigration, avec des gens comme toi quoi - Moi ? - Oui les Espagnols, les Portugais, les Italiens... Enfin tu es quoi toi ? - Moi ? (...)

  • Soumission bien assumée

    Plages, tissus et fantaisies

    par Ndella Paye 12 septembre 2016

    Donc, en France, on voudrait nous faire croire que seules les femmes portant le burkini, ou le foulard, seraient soumises par leurs différents choix vestimentaires. Et qu’inversement, l’absence de foulard serait un choix libre et libérateur. Mais qui détient donc le pouvoir d’attribuer les certificats de liberté aux femmes ? Qui donc a la légitimité de décréter qui est libre ou pas ? Des mecs bien mecs et bien blancs qui refusent le partage du pouvoir avec les femmes ? Parce que moi, j’attends (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...