Accueil du site > Appels, hommages et fictions > Appels, actions, manifestes

Appels, actions, manifestes

Dernier ajout : 10 novembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • Pour un 24 novembre politique

    Marchons contre les violences sexistes et sexuelles

    par Plusieurs Collectifs 6 novembre 2018

    Plusieurs collectifs comme les Féministes contre le cyberharcèlement, Lallab ou La Chapelle Debout, appellent à participer à la marche du 24 novembre contre les violences faites aux femmes. « Nous voulons faire entendre les voix de celles pour qui les violences sexistes et sexuelles sont une expérience inséparable du racisme, du validisme, de la précarité, qui définissent nos quotidiens », expliquent les signataires. Les mots sont importants soutient cette initiative. Nous reproduisons ici le texte, (...)

  • A l’occasion de la Quinzaine de Visibilité Intersexe, Amnesty International France organise ce lundi 5 novembre 2018, à Paris, une rencontre sur le droit des personnes intersexes en Europe. En guise d’invitation à s’y rendre – 72 Boulevard de la Villette, Paris 19ème – nous republions l’appel lancé en septembre dernier par le collectif Intersexes et Allié.e.s, et signé par notre collectif, avec un lien pour une signature en ligne. Aujourd’hui en France, les enfants intersexes – qui présentent des (...)

  • Pour l’accueil des migrant-e-s

    Un manifeste lancé par Politis, Mediapart et Regards

    29 septembre 2018

    La semaine dernière est parue, à l’initiative de Politis, Regards et Mediapart, un appel « Pour l’accueil des migrants », signé par le collectif Les mots sont importants, que nous relayons ici. Il nous est en effet apparu salutaire de rappeler que l’accueil des migrant-e-s est à la fois un impératif moral et une nécessité politique, mais aussi une obligation légale, au regard de traités internationaux. Rappeler ces évidences est – malheureusement – devenu nécessaire à l’heure où se répète un peu partout, (...)

  • Procès / politique

    Calandra / 8 Mars Pour TouTEs : soutien à Cécil, Emmanuelle, Marcia, Sarah

    Le 19 juin prochain, Cécil, Emmanuelle, Marcia et Sarah, militant.e.s féministes du Collectif 8 Mars Pour TouTEs !, passeront en procès. Pourquoi ? Une plainte a été déposée pour diffamation en 2015 à l’encontre du collectif par la maire du XXème arrondissement de Paris, Frédérique Calandra, membre fondatrice du Printemps Républicain. Une cagnotte a pour objectif de permettre à ces quatre militant.e.s de payer leurs frais d’avocats et de justice. Pourquoi ce procès ? En 2015, Frédérique Calandra a (...)

  • Expulse ton Collomb !

    Appel pour regarder les choses en face et les appeler par leur nom

    par Accueil de merde 30 avril 2018

    Composé d’abitant-e-s du nord-est de Paris solidaires des migrant-e-s, le collectif Accueil de merde a décidé de refuser les euphémisme et d’appeler les choses par leurs noms : « grilles de la honte » sous le métro aérien, « mobilier anti-exilé s » au milieu des trottoirs et sur les bouches d’aération, « accueil de merde » et maintenant cet autre constat : « le FN en marche ». Il lance maintenant un appel : « expulse ton Collomb » ! et invite chacun-e à créer son affiche #ExpulseTonCollomb ! Qui sommes nous (...)

  • Pour l’asile

    Meeting à l’Université Paris 8 pour un autre politique d’immigration

    par Collectif 4 mars 2018

    À l’heure où vont s’engager les débats parlementaires sur le projet de loi Asile et Immigration, et alors que des exilé.e.s et leurs soutiens occupent des salles dans notre université depuis un mois, nous, chercheuses et chercheurs, étudiantes et étudiants de l’Université Paris 8, ne pouvons plus ignorer que la politique d’immigration menée en France et en Europe nous concerne directement – non seulement les étrangères et étrangers parmi nous, de plus en plus victimes d’un véritable harcèlement d’État, (...)

  • Soutien aux exilé·e·s occupant·e·s de Paris 8

    Pour une fac ouverte à tous-tes

    par p4bl0 7 février 2018

    Je suis maître de conférences en informatique à l’Université Paris 8 – Vincennes à Saint-Denis. Depuis le 30 janvier, des locaux des deuxième et troisième étages du bâtiment A de notre université sont occupés par des exilé·e·s et leur comité de soutien. Le département informatique se situe au premier étage de ce même bâtiment, je vois donc d’assez près ce qui se déroule depuis mardi dernier. Les revendications des exilé·e·s sont simples et légitimes : des papiers pour tou·te·s, des logements décents, (...)

  • De la belle théorie à une pratique effective

    Manifeste à destination des hommes alliés

    par Ndella Paye 4 novembre 2017

    Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux différents hashtags pour dénoncer les violences que subissent les femmes au quotidien. L’idée étant que les personnes ayant vécu une situation de harcèlement et/ou d’agression sexuelle puissent en témoigner, si elles le veulent bien. L’ampleur des agressions contre les femmes qu’a révélée le hashtag #MoiAussi ou #MeToo n’a laissé personne indifférent. C’est le cas de le dire. Ces hashtags ont eu le mérite d’avoir libéré la parole, parole qui a mis mal (...)

  • « Avec moi (le 7 mai) »

    Réponses d’un castor à dix objections à propos du « vote barrage » 

    par Pierre Tevanian 29 avril 2017

    Les lignes qui suivent viennent d’un étonnement, d’un malaise et d’une inquiétude : alors qu’au soir du 21 avril 2002, avec un Le Pen pourtant bien plus bas, toute la gauche appelait immédiatement à un « vote barrage », des Verts à la LCR en passant par le PS, le PRG et le PCF (à l’exception donc de Lutte ouvrière), voici qu’aujourd’hui, avec un FN annoncé à 40% à quinze jours du second tour, le NPA et la France Insoumise rallient la grille d’analyse et le positionnement de Lutte ouvrière, en refusant (...)

  • Voter Macron ? Oui, hélas…

    Contre l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen

    par Akram Belkaïd 28 avril 2017

    Should I vote or Should I not ? Au soir du 21 avril 2002, à la grande colère de quelques camarades, j’avais jugé qu’il fallait s’abstenir de voter au second tour de l’élection présidentielle française qui allait opposer, deux semaines plus tard, Jacques Chirac à Jean-Marie Le Pen. Pour moi, il ne faisait nul doute que le président l’emporterait sans avoir à bénéficier des voix de gauche. « Tu ne te rends pas compte, c’est l’honneur de la France qui est en jeu ! » s’était alors emportée une amie. Ma réponse (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...