Accueil du site > Appels, hommages et fictions > Appels, actions, manifestes

Appels, actions, manifestes

Dernier ajout : 11 juin.

Tous les articles de cette rubrique

  • Procès / politique

    Calandra / 8 Mars Pour TouTEs : soutien à Cécil, Emmanuelle, Marcia, Sarah

    Le 19 juin prochain, Cécil, Emmanuelle, Marcia et Sarah, militant.e.s féministes du Collectif 8 Mars Pour TouTEs !, passeront en procès. Pourquoi ? Une plainte a été déposée pour diffamation en 2015 à l’encontre du collectif par la maire du XXème arrondissement de Paris, Frédérique Calandra, membre fondatrice du Printemps Républicain. Une cagnotte a pour objectif de permettre à ces quatre militant.e.s de payer leurs frais d’avocats et de justice. Pourquoi ce procès ? En 2015, Frédérique Calandra a (...)

  • Expulse ton Collomb !

    Appel pour regarder les choses en face et les appeler par leur nom

    par Accueil de merde 30 avril 2018

    Composé d’abitant-e-s du nord-est de Paris solidaires des migrant-e-s, le collectif Accueil de merde a décidé de refuser les euphémisme et d’appeler les choses par leurs noms : « grilles de la honte » sous le métro aérien, « mobilier anti-exilé s » au milieu des trottoirs et sur les bouches d’aération, « accueil de merde » et maintenant cet autre constat : « le FN en marche ». Il lance maintenant un appel : « expulse ton Collomb » ! et invite chacun-e à créer son affiche #ExpulseTonCollomb ! Qui sommes nous (...)

  • Pour l’asile

    Meeting à l’Université Paris 8 pour un autre politique d’immigration

    par Collectif 4 mars 2018

    À l’heure où vont s’engager les débats parlementaires sur le projet de loi Asile et Immigration, et alors que des exilé.e.s et leurs soutiens occupent des salles dans notre université depuis un mois, nous, chercheuses et chercheurs, étudiantes et étudiants de l’Université Paris 8, ne pouvons plus ignorer que la politique d’immigration menée en France et en Europe nous concerne directement – non seulement les étrangères et étrangers parmi nous, de plus en plus victimes d’un véritable harcèlement d’État, (...)

  • Soutien aux exilé·e·s occupant·e·s de Paris 8

    Pour une fac ouverte à tous-tes

    par p4bl0 7 février 2018

    Je suis maître de conférences en informatique à l’Université Paris 8 – Vincennes à Saint-Denis. Depuis le 30 janvier, des locaux des deuxième et troisième étages du bâtiment A de notre université sont occupés par des exilé·e·s et leur comité de soutien. Le département informatique se situe au premier étage de ce même bâtiment, je vois donc d’assez près ce qui se déroule depuis mardi dernier. Les revendications des exilé·e·s sont simples et légitimes : des papiers pour tou·te·s, des logements décents, (...)

  • De la belle théorie à une pratique effective

    Manifeste à destination des hommes alliés

    par Ndella Paye 4 novembre 2017

    Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux différents hashtags pour dénoncer les violences que subissent les femmes au quotidien. L’idée étant que les personnes ayant vécu une situation de harcèlement et/ou d’agression sexuelle puissent en témoigner, si elles le veulent bien. L’ampleur des agressions contre les femmes qu’a révélée le hashtag #MoiAussi ou #MeToo n’a laissé personne indifférent. C’est le cas de le dire. Ces hashtags ont eu le mérite d’avoir libéré la parole, parole qui a mis mal (...)

  • « Avec moi (le 7 mai) »

    Réponses d’un castor à dix objections à propos du « vote barrage » 

    par Pierre Tevanian 29 avril 2017

    Les lignes qui suivent viennent d’un étonnement, d’un malaise et d’une inquiétude : alors qu’au soir du 21 avril 2002, avec un Le Pen pourtant bien plus bas, toute la gauche appelait immédiatement à un « vote barrage », des Verts à la LCR en passant par le PS, le PRG et le PCF (à l’exception donc de Lutte ouvrière), voici qu’aujourd’hui, avec un FN annoncé à 40% à quinze jours du second tour, le NPA et la France Insoumise rallient la grille d’analyse et le positionnement de Lutte ouvrière, en refusant (...)

  • Voter Macron ? Oui, hélas…

    Contre l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen

    par Akram Belkaïd 28 avril 2017

    Should I vote or Should I not ? Au soir du 21 avril 2002, à la grande colère de quelques camarades, j’avais jugé qu’il fallait s’abstenir de voter au second tour de l’élection présidentielle française qui allait opposer, deux semaines plus tard, Jacques Chirac à Jean-Marie Le Pen. Pour moi, il ne faisait nul doute que le président l’emporterait sans avoir à bénéficier des voix de gauche. « Tu ne te rends pas compte, c’est l’honneur de la France qui est en jeu ! » s’était alors emportée une amie. Ma réponse (...)

  • Blanc.he et antiraciste : si on essayait ?

    Réflexions sur la place des Blanc.he.s dans la lutte antiraciste

    par Anissa Crayneste, Cassandra Volante 13 février 2017

    Dans nos milieux majoritairement Blancs « de gauche », qui se dirait raciste ? Non, bien-sûr, nous sommes tou.te.s antiracistes ! Mais c’est quoi en fait être antiraciste quand on est blanc.he ? Peut-on vraiment l’être ? On se pose la question depuis un petit moment et ça ne nous semble pas si évident que ça. Pour trouver des pistes de réponses, nous sommes parties aux Etats-Unis parce qu’il nous semblait que ce débat y était plus investi. Ne vivant pas les discriminations racistes, nous nous posions la (...)

  • Pinar Selek n’est pas seule !

    Appel à solidarités face à l’arbitraire d’Etat

    par Solidarité Pinar Selek 30 janvier 2017

    La radicalisation dictatoriale du régime turc se poursuit, aujourd’hui, avec une relance de la persécution non seulement à l’intérieur des frontières nationales, contre les Kurdes, contre les fonctionnaires, contre les opposants, mais aussi à l’extérieur puisqu’est relancé l’interminable harcèlement judiciaire de la sociologue et militante Pinar Selek, auteure de grands livres, désormais réfugiée en France. Les deux textes qui suivent, accompagnés d’une chronologie, rappellent les dix-neuf années de (...)

  • Touche pas ma ZEP !

    Soutien à l’appel des établissement mobilisés relevant de l’éducation prioritaire

    11 janvier 2017

    Depuis plusieurs mois des enseignant-e-s d’établissements relevant de l’éducation prioritaire sont en lutte pour dénoncer la baisse constante des moyens, déjà trop faibles, dont ils disposent. Alors que les primaires « de gauche » ont commencé, nous appelons à soutenir cette action pour que les questions d’égalité, d’accès à l’éducation des plus défavorisés et de redistribution sociale entrent enfin dans le débat. Pour signer la pétition ou donner à la caisse de grève, voir ici. Loin de la com’ ministérielle (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...