Accueil du site > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 27 janvier.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Je crois qu’il est fondamental que ces génocides ne soient pas occultés pour montrer jusqu’où peut amener la haine, les discriminations… alors ça commence très doucement en général, par de simples discriminations pour des postes, des fonctions, la carte d’identité des choses comme ça, et puis de montées en montées on convainc la population qu’il faut s’en débarrasser : s’en débarrasser c’est d’abord dans des camps simplement, et puis ensuite c’est de tuer. » Simone Veil « Attendez un peu et l’impensable (...)

  • Soutien aux deux Saïd

    Retour, une fois de plus, sur le prétendu racisme antifrançais

    par Pierre Tevanian 20 janvier 2015

    Mis en examen, suite à la plainte d’un groupe d’extrême droite nostalgique de l’Algérie française (l’AGRIF), le sociologue Saïd Bouamama et le rappeur Saïd, dit Saïdou, de la ZEP (Zone d’expression populaire), comparaîtront le mardi 20 janvier 2015 au Tribunal de Grande Instance de Paris (4 boulevard du Palais, Métro Cité), pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » – à l’encontre, oui : de la France et des Français ! L’objet du litige : un livre-disque tout à (...)

  • De la « Liberté d’Expression » à la « Marche Républicaine »

    amalgames, manipulations et blanchiment d’images autour de Charlie Hebdo

    par Philippe Blanchet 15 janvier 2015

    L’assassinat perpétré dans la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier a donné lieu à un emballement émotionnel bien compréhensible et à un emballement médiatico-politique beaucoup plus suspect, y compris parce que le second a très vite exploité le premier en pratiquant ce qui me semble être des confusions et des instrumentalisations par l’usage de mots ambigus. J’ai moi-même été choqué et abasourdi par cet assassinat et par ses motivations possibles en l’apprenant presque aussitôt le mercredi vers 11h30. (...)

  • Après un premier débat sur l’entre-soi masculin en politique, une seconde présentation publique du numéro 204 d’Actes de la recherche en sciences sociales consacré aux "espaces de l’entre-soi" aura lieu le 14 janvier. Elle permettra de revenir sur la thèse pernicieuse d’une France dite périphérique, populaire et blanche, supposément "délaissée" par la classe politique. Les classes populaires forment-elles désormais le gros de l’électorat du FN ? Et parmi elles, les « petits blancs » du pavillonnaire (...)

  • Les premiers éléments

    Ou comment on construit le « grand danger » du « terrorisme »

    Depuis quelques jours, les rangs se resserrent autour de Manuel Valls. Le premier ministre a affirmé que « jamais nous n’avons connu un aussi grand danger en matière de terrorisme ». Mais quel danger ? Quel terrorisme ? Plus que bombes, attentats et explosions, plus qu’Al Qaïda, salafistes et islamisme, le signe le plus sûr de la menace terroriste semble être devenu, ces derniers jours, la combinaison de deux mots : « Allah Akbar ». La preuve absolue que le plus grand danger menaçant la France (...)

  • L’entre-soi masculin en politique

    Soirée-débat au Lieu-Dit le 25 novembre

    24 novembre 2014

    A l’occasion de la parution de son numéro 204 et de la journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes, la revue Actes de la recherche en sciences sociales vous invite à un débat sur l’entre-soi masculin en politique. Deux femmes qui s’affrontent aux élections municipales de Paris en 2014, une loi sur la parité qui a permis d’assurer un même nombre d’élus et d’élues dans certaines assemblées : la domination traditionnelle des hommes dans le champ politique semble ébranlée. Le travail (...)

  • En octobre dernier Sénat s’est renouvelé pour moitié. Outre la victoire de la droite, ce qui retient l’attention, c’est la résistance de la Chambre haute à la parité. Le palais du Luxembourg compte désormais 87 sénatrices, soit 25% de ses membres et un taux de féminisation qui progresse de moins de 3%. Catherine Achin et Sandrine Levêque montrent dans ce texte les multiples manières à travers lesquelles, en dépit de la loi sur la parité, l’entre-soi masculin est maintenu dans le champ politique. Elles (...)

  • Sur les bonnes manières qu’il faudrait adopter

    Extrait du livre : Leur laisser la France

    par Collectif Ancrages 8 octobre 2014

    « Nous n’avons aucune solution. Il n’y aura ni dialogue, ni explication, ni contribution à un débat. Nous sommes hantés par le parcours des nôtres, et savons qu’en dépit de leurs trahisons ou de leurs résistances, tous et toutes ont été écrasés par elle. Elle : "La France" ». C’est à cette France, au refus catégorique de la servir et de s’y reconnaître, au refus tranquille d’entendre et de reprendre une quelconque de ses multiples apologies, qu’est consacré un bel objet – nommons-le : un livre-disque – réalisé (...)

  • Entre soi et les autres

    Présentation du dernier numéro d’Actes de la recherche en sciences sociales « Les espaces de l’entre-soi »

    par Sylvie Tissot 19 septembre 2014

    « Et j’y ai dit : Toi tu m’fous les glandes, pis t’as rien à foutre dans mon monde, arrache toi d’là t’es pas d’ma bande, casse toi tu pues et marche à l’ombre. » Renaud, Marche à l’ombre, 1980. La notion d’entre soi désigne le regroupement de personnes aux caractéristiques communes, que ce soit dans un quartier, une assemblée politique, ou encore un lieu culturel. Elle sous-entend l’exclusion, plus ou moins active et consciente, des autres. Cette mise à distance d’autrui peut-être revendiquée au nom de la (...)

  • Comment imposer le partage ?

    Le travail ménager, son partage inégal et comment le combattre (SIxième partie)

    par Christine Delphy 5 septembre 2014

    Parce que le travail ménager, et plus largement le travail domestique, est encore très loin d’être partagé entre hommes et femmes dans les couples hétérosexuels, parce qu’en vérité les progrès sont en la matière infinitésimaux, il nous a paru utile de populariser à nouveau des réflexions qui, dix ans après leur première publication, demeurent hélas d’actualité. Merci donc à l’auteure, et à la rédaction de Nouvelles Questions féministes, d’avoir permis cette republication. Partie précédente Nous voici donc (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...