Accueil du site > Études de cas > Fragments sur le champ politique blanc

Fragments sur le champ politique blanc

Dernier ajout : 23 novembre 2010.

Tous les articles de cette rubrique

  • Y a-t-il un « racisme anti-blanc » ?

    Oppression raciste et « racisme » des opprimés : une différence de nature

    par Sadri Khiari 10 mars 2006

    Bien des « Français d’origine française » - des Blancs - peuvent se sentir agressés par mon propos. Et je le regrette. Il n’est nullement dans mon intention, pas plus que dans celle du Mouvement des indigènes, de suggérer une culpabilité collective. Cependant, le fait de se sentir ainsi agressés ne révèle-t-il pas un problème ? Lorsqu’il est dit qu’un individu qui consomme et travaille, participe à la reproduction du capital, qu’il le veuille ou non, qu’il soit de droite ou de gauche, cet individu se (...)

  • « Tous ensemble » ?

    Réflexions sur les ambivalences de « l’internationalisme prolétarien »

    par Sadri Khiari 9 mars 2006

    L’universalisme peut être raciste en ce que, déterminé par l’histoire de l’expansion occidentale, il a pu justifier la « mission civilisatrice » et les horreurs qui l’ont accompagnée. Mais l’internationalisme prolétarien, lui, peut-il être raciste ? Oui, l’internationalisme prolétarien peut être raciste. De même que le slogan « Travailleurs français-immigrés : même patron, même combat » est faux et juste à la fois, le mot d’ordre « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous » est lourd d’ambivalences. Il est (...)

  • Fragments sur le champ politique blanc

    Introduction : Le PS, un « parti blanc » ?

    par Sadri Khiari 8 mars 2006

    Le texte qui suit est le premier d’une série de quatre extraits du livre de Sadri Khiari, Pour une politique de la racaille.Immigré-e-s, indigènes, jeunes de banlieue, que nous recommandons vivement. Il est extrait, comme les trois textes suivants, du chapitre III, intitulé : « Le champ politique blanc ». Un militant du MRAP a eu la malencontreuse idée d’employer la formule « PS blanc », déchaînant une gigantesque campagne de dénonciation au sein de l’association antiraciste. Il n’y a pourtant nulle (...)

  • « Même patron, même combat » ?

    Remarques sur les limites d’un slogan

    par Sadri Khiari 8 mars 2006

    Le slogan « Travailleurs français-immigrés, même patron, même combat » masque une réalité : les travailleurs immigrés ne sont pas seulement des travailleurs ; ils sont aussi des postcolonisés. Les travailleurs français ne sont pas seulement des travailleurs ; ils sont des travailleurs blancs. Qu’ils le veuillent ou non, ceux qui ne sont pas issus de la colonisation, s’ils sont exploités, en tirent tout de même quelques avantages matériels, politiques, symboliques ou autres. Ne serait-ce que le fait de (...)

  • La construction des « petits blancs » et les chemins du politique

    Les classes populaires et l’immigration, vingt ans après la Marche pour l’égalité

    par Saïd Bouamama 24 mai 2005

    Le texte qui suit dresse le bilan de la situation des classes populaires, des immigrés et des "jeunes issus de la colonisation", vingt ans après la "Marche pour l’égalité", rebaptisée "Marche des beurs" par les grands médias. Il souligne les évolutions qui ont marqué les deux dernières décennies et la dureté de la situation présente, tout en proposant des perspectives de lutte pour l’avenir immédiat Toute une génération de militants des quartiers populaires a été marquée par la marche pour (...)