Accueil du site > Des mots importants > Mixité, diversité et entre-soi > L’entre-soi masculin en politique

L’entre-soi masculin en politique

Soirée-débat au Lieu-Dit le 25 novembre


24 novembre 2014

A l’occasion de la parution de son numéro 204 et de la journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes, la revue Actes de la recherche en sciences sociales vous invite à un débat sur l’entre-soi masculin en politique.

Deux femmes qui s’affrontent aux élections municipales de Paris en 2014, une loi sur la parité qui a permis d’assurer un même nombre d’élus et d’élues dans certaines assemblées : la domination traditionnelle des hommes dans le champ politique semble ébranlée.

Le travail proposé par les sociologues Catherine Achin et Sandrine Levêque montre qu’il n’en est rien, et que les hommes parviennent à maintenir un entre-soi excluant dans les coulisses du pouvoir.

Deux militantes féministes, Sarah Benichou et Celine Mouzon, viendront débattre de l’intérêt et des limites de la parité pour combattre le sexisme en politique. Leurs analyses montreront que, loin de se cantonner aux sphères institutionnelles, la question de l’entre-soi masculin concerne aussi les groupes et les organisations qui se déclarent les plus progressistes, radicales et même révolutionnaires.

Le débat aura lieu au bar le Lieu-dit
le 25 novembre 2014 à 19h
(6 rue Sorbier, 75020 Paris).

Intervenantes : Catherine Achin, Sandrine Lévêque, sociologues ; Sarah Benichou, Celine Mouzon, militantes. Modération : Sylvie Tissot.

P.-S.

Voir le sommaire du numéro : http://www.arss.fr/.

Un militant d’extrême gauche choqué par la photo de manifestation "virile" accompagnant initialement ce texte (manifestation à laquelle il participait) a exigé qu’elle soit retirée. Cela rajoutera assurément un élément de débat pour mardi.