Accueil du site > Études de cas > Racismes

Racismes

Dernier ajout : 24 juin.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Le tout, c’est de s’acclimater à leurs coutumes »

    Chronique du racisme ordinaire

    par Donatien, Laura 24 juin 2016

    Suite à une situation déplaisante de racisme ordinaire au contact d’une auxiliaire de vie intervenant auprès d’une proche, j’ai contacté la responsable du service d’aide à domicile pour obtenir des explications. Celle-ci m’a alors demandé de lui adresser un courrier, auquel elle n’a toujours pas répondu à ce jour. Raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire une lettre ouverte . Cette mauvaise expérience, isolée, est anecdotique. Elle est pourtant révélatrice du sentiment de dénigrement que beaucoup de (...)

  • La racaille, l’islamiste, le revanchard et le censeur

    Visite guidée dans l’imaginaire raciste républicain

    par Pierre Tevanian 10 juin 2016

    Le texte qui suit propose, sous forme de typologie, une rapide traversée de l’imaginaire raciste républicain, tel qu’il se déploie depuis près de deux décennies, et aujourd’hui plus que jamais, dans la classe politique, les grands médias, les cafés du commerce et les dîners en ville. On y croise différents stéréotypes, différents personnages correspondant aux différents registres du racisme respectable . Les discours pseudo-sécuritaires, pseudo-féministes, pseudo-laïques et pseudo-libertaires qui (...)

  • faute de langage ?

    Bref retour sur l’affaire Rossignol

    par Faysal Riad 12 avril 2016

    Rappel des faits : Interrogée par Jean-Jacques Bourdin, le mercredi 30 mars sur RMC, la "ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes" Laurence Rossignol a fait savoir que les enseignes de mode vendant des "vêtements islamiques" (voiles ou foulards) étaient ‘"irresponsables" car elles faisaient "d’un certain point de vue la promotion de l’enfermement du corps des femmes". Et alors que l’animateur lui objectait qu’il y a des femmes qui portent des foulards et des voiles par choix, (...)

  • Racismes hyper-décomplexés

    Réflexions sur le Doublé Rossignol / Plantu

    par Faysal Riad 1er avril 2016

    Avec la déclaration de Laurence Rossignol, le racisme républicain des libéraux français actuellement au pouvoir atteint un niveau extraordinaire, non pas dans son fond mais dans sa forme : islamophobie + négrophobie complètement décomplexées, totalement assumées et exprimées dans un langage qu’on doit bien qualifier d’ordurier, où le mépris, la haine, l’inculture et la bêtise le disputent à l’ignominie et l’abjection. Rappelons les faits. Interrogée sur RMC, la "ministre des familles, de l’enfance et des (...)

  • Laurence Rossignol, la négresse musulmane et voilée que je suis vous emmerde

    Lettre ouverte à la ministre des familles blanches, de l’enfance catho-laïque et des droits des islamophobes

    par Ndella Paye 1er avril 2016

    Interrogée par Jean-Jacques Bourdin, ce mercredi 30 mars sur RMC, la "ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes" Laurence Rossignol a fait savoir que les enseignes de mode vendant des "vêtements islamiques" (voiles ou foulards) étaient ‘"irresponsables" car elles faisaient "d’un certain point de vue la promotion de l’enfermement du corps des femmes". Et alors que l’animateur lui objectait qu’il y a des femmes qui portent des foulards et des voiles par choix, elle a osé cette (...)

  • « Pire que des bêtes »

    Réflexions sur le démantèlement du bidonville de Calais... et du tabou du meurtre

    par Ndella Paye 7 mars 2016

    Bestialiser, infantiliser, pathologiser : telles sont les trois ressources principales du discours raciste afin de légitimer sa violence. En d’autres termes, c’est la violence spéciste des humains sur les animaux, la domination adulte et la domination validiste qui viennent en renfort de la domination raciste. C’est ce registre de la bestialisation qui, adossé à une brutalité étatique inouïe, connait aujourd’hui un retour en force, en particulier à l’encontre des résidents du bidonville de Calais – en (...)

  • « L’étude qui (évidemment) accuse »

    Réflexions critiques sur une n-ième campagne académique, médiatique et politique contre les musulman-e-s

    par Renaud Cornand 9 février 2016

    Le 3 février 2016, Le Nouvel Observateur publiait un article titré « Exclusif. Ces collégiens qui placent la religion avant l’école : l’étude qui accuse ». Le texte est censé reprendre certains des résultats d’une enquête sur les collégiens des Bouches-du-Rhône organisée par le CNRS et Sciences-Po Grenoble, dirigée par Sebastian Roché et faisant l’objet d’un partenariat entre le journal et France Inter qui y consacra un numéro de son émission « Le téléphone sonne ». Les résultats présentés, comme les débats (...)

  • Du programme électoral du parti Nazi à celui du Front National

    Une simple histoire de mots à recontextualiser

    par Philippe Blanchet 10 décembre 2015

    Bien entendu les situations sont singulières, et les tragédies historiques ne se reproduisent jamais à l’identique. Il reste que, à force de dire que « ça n’a rien à voir » et d’insister sur les différences entre le parti nazi et le Front national, entre les années 1930 et le début du 21ème siècle, on occulte les airs de famille qui, eux, sont nombreux. Pour reprendre une formule d’Emmanuel Terray, il est clair qu’aujourd’hui « la présence de certaines personnes sur notre sol est constituée en "problème", (...)

  • La lepénisation des esprits

    Retour sur une histoire qui ne finit jamais

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 10 décembre 2015

    Le texte qui suit revient sur trente ans de lepénisation, qui ont abouti, dimanche dernier à une nouvelle percée du Front national - près de 30% des suffrages au premier tour des élections régionales. Il revient également sur cette notion de lepénisation qui, pour analyser la vie politique française, n’a hélas pas fini de servir. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour à l’élection présidentielle en 2002, l’existence d’une profonde discrimination selon l’origine réelle ou supposée, les (...)

  • Le ver et le fruit

    Lettre ouverte à mon collègue Abdennour Bidar, marchand de fascisme à visage spirituel

    par Pierre Tevanian 20 novembre 2015

    Une fois n’est pas coutume, j’enfile ma casquette de professeur de philosophie, puisque c’est cette panoplie, assortie de quelques médailles académiques (normalien, agrégé), que vous arborez, Monsieur Abdennour Bidar, dans chacune de vos prestations journalistiques, radiophoniques ou télévisuelles. Je vais donc vous parler en collègue. Monsieur Bidar, En ouverture d’une tribune publiée simultanément dans Le Figaro et "plusieurs quotidiens de toute l’Europe", ce vendredi 20 novembre 2015, vous nous (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90