Accueil du site > Études de cas > Racismes

Racismes

Dernier ajout : 19 juin.

Tous les articles de cette rubrique

  • Glossaire de l’ignorance islamophobe

    Du hijab, du jihad, de la charia et de quelques autres lieux communs du racisme distingué

    par Ilan Halevi 19 juin 2015

    Dans un contexte caractérisé par la flambée des racismes, le livre posthume d’Ilan Halevi, Islamophobie et judéophobie. L’effet miroir, nous invite à repenser l’islamophobie au prisme de sa parenté avec la judéophobie. Comme sa sœur jumelle la judéophobie, l’islamophobie apparaît comme la nouvelle forme de peste raciste, la résurgence d’un virus social dont la nocivité est notoire, opérant désormais à l’échelle globale. Il ne s’agit pas pour Ilan Halevi de poser une équation entre la situations des Musulmans (...)

  • Profondeur républicaine

    Ou comment la Justice française, face à certains coupables, et au dépens de certaines victimes, sait dépasser « l’analyse sémantique superficielle »

    Ce sont véritablement les grandes profondeurs, on peut même dire le fond du fond, l’abyssable bassesse, dans lesquelles s’enfonce notre Justice quand elle a à juger des délits ou des crimes dont les auteurs sont de respectables éditocrates ou de valeureux policiers, et les victimes de simples banlieusards pas vraiment catholaïques – et pas vraiment blancs... Ci dessous : deux exemples récents, qui se passent de commentaire. Du premier on peut encore sourire – amèrement. Le deuxième est simplement (...)

  • Mésentente

    Le collectif Les mots sont importants vous offre une mauvaise blague, qui est aussi un bon symptôme

    De l’amalgame, de la dénaturalisation symbolique des musulmans français, de la liberté d’expression (dudit amalgame et de ladite dénaturalisation), et de la construction, judiciaire entre autres, d’un racisme respectable... Voici donc les propos édifiants d’un éditocrate manifestement intouchable, suivis du jugement autorisé qui nous dit bien, idiots exagérateurs et paranoïaques que nous sommes, comment nous ne devons pas les entendre... « Ce qui a créé le problème, ce n’est quand même pas les (...)

  • À bonne école ?

    Élèves barbares versus enseignant-e-s civilisé-e-s ?

    par Jemma Bent Seghir 30 janvier 2015

    Depuis deux semaines, des enseignant-e-s, mes collègues donc, abondamment relayé-e-s par les médias, construisent la figure de l’élève supposé-e musulman-e et qui serait réti-f/ve aux « valeurs de la République », complice du terrorisme, antisémite et foncièrement obscurantiste . Tous ces témoignages visent à construire aussi en creux, par différence, l’image d’une institution scolaire et de ses membres qui seraient, eux, du bon côté de la frontière civilisationnelle, à savoir humanistes, éclairé-e-s, (...)

  • #BoycottHumanZoo

    Le racisme s’invite au musée / A la culture de notre servitude

    par Mrs Roots, Po Lomami 17 décembre 2014

    Après les nombreuses discussions sur le net et les articles éparses et discrets sur le sujet, Po Lomami et Mrs Roots ont décidé de rédiger cet article sur Exhibit B, publié en deux parties sur leurs sites respectifs, Mrs Roots et Equimauves. Nous le reproduisons ici avec l’amicale autorisation des auteures. Nous devons l’avouer, il nous a fallu un moment. Il nous a fallu un long moment, les pas traînants, pour accepter de prendre le temps de nous asseoir, de regarder droit dans les yeux ce qui est (...)

  • Jeux de mains

    Le collectif Les mots sont importants vous offre un symbole

    Cette édifiante histoire en deux épisodes pourrait aussi s’intituler : Monsieur Manuel White et ses – très nationales – préférences. Episode 1 : 18 juillet 2012. Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, refuse de serrer la main que lui tend Moncef Marzouki, Président de la république de Tunisie, en visite en France. Episode 2 : 25 septembre 2014. Manuel Valls, Premier ministre, prend le temps d’aller serrer la main de Marine Le Pen, présidente du Front National, qui s’est invitée dans une tribune (...)

  • La « préférence nationale » en contrebande

    Réflexions critiques sur la récente « loi pour les chibanis »

    par Saïd Bouamama 5 octobre 2014

    L’Assemblée Nationale a adopté, le 10 septembre 2014, une loi relative à « l’adaptation de la société au vieillissement » qui comporte un article 28 bis introduit par amendement facilitant l’accès à la nationalité française pour certains Chibanis. Nous ne pouvons que nous réjouir pour ceux qui bénéficieront de ce nouveau droit et de ses conséquences concrètes sur leur vie quotidienne. Cependant, ce choix du Parti Socialiste et du gouvernement Valls renforce la logique de la « préférence nationale » que le (...)

  • Cher blanc, chère blanche

    Lettre ouverte à quelques cligneurs d’yeux et autres frotteurs de coudes

    par Foued Nezzar 15 septembre 2014

    Il arrive que l’antisémite blanc caresse l’espoir de faire bénir son racisme par le premier Arabe qui lui tombe sous la main. Guidons l’ingénu vers le droit chemin afin qu’il comprenne, un jour peut-être, qu’Alfred Dreyfus n’a pas été persécuté par des Sarrasins. Cher blanc, chère blanche, Pourrais-tu, s’il te plait, cesser de croire que tu me fais plaisir avec tes blagues, aphorismes et autres éructations antisémites ? Je sens que cela part d’une intention louable de ta part, vouloir flatter ma (...)

  • D’Ilan à Darius

    Réflexions sur le racisme anti-roms et son déni

    par Eric Fassin 28 juin 2014

    Comment expliquer que l’affaire Ilan Halimi et le lynchage de Pierrefitte ne soient pas mis en parallèle ? À défaut de sonder les intentions, on peut constater l’effet : empêcher que l’antisémitisme des « barbares » en 2006 n’oblige à penser la romaphobie de ceux de 2014. Mardi 17 juin, quatre jours après le lynchage d’un Rom de 16 ans venu de Roumanie retrouver sa famille, et au lendemain de sa médiatisation, « le président de la République exprime son indignation » : « ces actes sont innommables et (...)

  • Les nouveaux parias

    Rom, n. et adj. : infra-étranger

    par Groupe Gisti-Roms 18 juin 2014

    Pourquoi les Roms attirent-ils toutes les haines, les suspicions, les comportements de rejet, d’exclusion, etc. ? Les Roms apparaissent comme les parias des parias alors que numériquement, ils ne représentent pas grand-chose. Pourquoi une telle focalisation politique et médiatique, en France et en Europe, autour de communautés que l’on a tôt fait d’amalgamer pour en faire un « problème rom » ? En quoi leur « traitement » en France est-il symptomatique de la politique à l’égard des étrangers, faite (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80