Accueil du site > Des mots importants > Identité

Identité

Dernier ajout : 26 septembre 2011.

Tous les articles de cette rubrique

  • Du bouc émissaire à l’ennemi de l’intérieur

    Réflexions sur l’identité nationale

    par Saïd Bouamama 26 septembre 2011

    Les lignes qui suivent sont extraites du très recommandable recueil de Saïd Bouamama, La manipulation de l’identité nationale, qui vient de paraître aux Éditions du Cygne. Les textes regroupés dans ce recueil s’étalent de 1991 à 2011, ils n’ont pour l’essentiel subi aucune modification et peuvent laisser affleurer, aux dires même de leur auteur, « des hésitations et mêmes les contradictions d’une pensée en mouvement tentant d’appréhender l’évolution de la situation sociale ». Mais « en dépit de ces (...)

  • Cinq belles réponses à une vilaine question

    À propos du « débat sur l’identité nationale »

    Au terme du « débat sur l’identité nationale » organisé par Éric Besson, l’heure est au bilan, non pas sur la nature de ladite identité nationale mais sur la signification d’un tel « débat », sa fonction, ses effets sociaux et enfin la réponse politique qu’il appelle. Si en effet une identité nationale doit aujourd’hui être interrogée, ce n’est pas une identité raciale, confessionnelle ou culturelle mais une identité politique. Non pas une identité immémoriale et éternelle (cet improbable « Occident (...)

  • Pour mémoire

    C’était il y a vingt ans

    Et plus exactement en juin 1990... « Notre stratégie de conquête du pouvoir passe par une bataille du vocabulaire. Lorsqu’ils parlent d’ “identité”... les hommes de la rue, journalistes et politiciens entrent dans notre champ lexical » Bruno Mégret, Délégué Général du Front National (Présent, 16 juin 1990)

  • Prose marécageuse

    Retour sur un faux débat : l’identité nationale

    par Hamé 16 novembre 2009

    Dans la prose marécageuse de l’ineffable ministre de l’identité nationale et de l’immigration patauge une créature aux élans de camarde. Tous les quinze ou vingt ans, depuis les indépendances et l’éclatement de l’empire colonial, et au gré des cycliques désastres économiques et sociaux, elle s’extirpe de la vase pour venir se rappeler au bon coeur du commun des Français. Plus que jamais la voilà, armée d’un rameau de ronces au bout d’une main sèche, flagellant « l’éparpillement identitaire » et éructant dans (...)