Accueil du site > Études de cas > Impostures esthétiques et intellectuelles

Impostures esthétiques et intellectuelles

Dernier ajout : 14 juillet 2013.

Tous les articles de cette rubrique

  • Parce que Michel Onfray sévit toujours, parce que plus que jamais nous subissons les « innombrables apparitions télévisées au cours desquelles son érotisme solaire crève moins l’écran que sa cuistrerie, son égo surdimensionné et son invraisemblable mépris de l’autre », il nous a paru salutaire de relayer à nouveau une initiative citoyenne de la SPINOZA (Société Pour l’Interdiction des Nuisances Onfresques Zet Anarchoracistes). Exposé des motifs Il est question, ces derniers jours, ces derniers mois et ces (...)

  • Dénonciation et mépris de la subjectivité

    Une critique du livre de Walter Benn Michaels : La diversité contre l’égalité

    par Alexandre Ansay 14 juillet 2013

    Après l’article de Daniel Sabbagh rappelant, outre les nombreuses erreurs et approximations du livre, ses amalgames et dérives idéologiques, nous publions une nouvelle critique du livre de Walter Benn Michaels : toutes deux pointent la dangereuse opération consistant à opposer des luttes dites « identitaires » (contre le racisme et le sexisme par exemple) aux prétendues « vraies » luttes pour l’égalité. L’article de Alexandre Ansay rappelle plus particulièrement l’importance des enjeux de reconnaissance, (...)

  • La fin fantasmée de la domination masculine

    Critique d’un livre bien peu féministe, The End of Men

    par Sylvie Tissot 29 mai 2013

    « La fin de la domination masculine a sonné ! ». C’est ce qu’annonce la quatrième de couverture de The End of Men : voici venu le temps des femmes, de Hanna Rosin. Vraiment ? Quelle bonne nouvelle. La lecture du livre n’est pourtant guère convaincante… Le livre a suscité beaucoup de débats dans le monde anglo-américain et reçu des critiques plutôt acerbes de la presse de gauche. Celle-ci a souligné à quel point le thème du matriarcat faisait partie de la boîte à outils des anti-féministes : le combat des (...)

  • Iron Lady, Rust In Peace

    Quelques rappels historiques sur la vie et l’oeuvre de Margaret Thatcher

    par Nellie Dupont 17 avril 2013

    « La Dame de Fer », Margaret Thatcher, est morte et le déluge d’hommages tend à réécrire l’histoire, comme trop souvent. En tête, Barack Obama célèbre l’ancienne Première ministre comme une « héroïne de la liberté » et « un grand modèle pour les femmes ayant su briser le plafond de verre », une « amie des Etats Unis et d’Israël ». Quel modèle en effet ! Pendant ses longues années au gouvernement, elle n’eut de cesse de se positionner comme une femme « qui en avait ». Elle n’a rien fait pour l’égalité hommes femmes, (...)

  • Le pouvoir vient de la grue : justice ordinaire et histoires spectaculaires

    Retour sur la fausse cause des pères privés d’enfants

    par Aurélie Fillod-Chabaud 23 février 2013

    Vendredi 15 février, Serge Charnay, un homme d’une quarantaine d’années, monte sur une grue à Nantes pour « se faire entendre ». Il s’entoure de plusieurs banderoles indiquant son appartenance à l’association « SVP papa », précisant qu’il n’a pas vu son fils Benoit depuis 2 ans, et dit vouloir « sauver [ses] enfants de la justice ». Trois jours plus tard, après une rencontre entre les associations de pères et les ministres de la justice et de la famille, le père descend de sa grue. Les questions relatives à (...)

  • Qui suis-je ?

    Le Collectif Les mots sont importants vous offre un jeu éducatif

    par Soeur X 10 septembre 2012

    Le jeu consiste à reconnaître le plus tôt possible, au fil de ce texte qui égrène des indices de plus en plus évidents, quelle Invitée Mystère se cache derrière le mystérieux sobriquet de Soeur X. Il est recommandé de ne pas cliquer trop vite les liens, sinon vous aurez la réponse tout de suite. Je suis une femme, assez grande, assez mince, assez jeune. De visage, je ressemble à Jacques Toubon, mais avec des cheveux blonds. Ma coupe de cheveux, c’est, en gros, n’importe quoi. Mon style vestimentaire (...)

  • Des fossoyeurs malhonnêtes

    Hommage à Pierre Bourdieu

    par Pierre Tevanian 23 janvier 2012

    On l’a oublié : Pierre Bourdieu a été haï. Aussi nombreuses, ténébreuses et haineuses que celles qui ont fleuri il y a peu sur Tariq Ramadan, les couvertures de magazines avaient fait de Bourdieu l’Ennemi Public n°1 à la fin des années 1990, à une époque où, en haut lieu, on redoutait même (ce n’est pas une blague) sa candidature aux élections présidentielles ! Plus profondément, on s’inquiétait de l’audience grandissante rencontrée par une oeuvre sociologique de première importance à une époque où son auteur (...)

  • Un chien qui se mord la queue

    Quelques remarques sur des accusateurs

    par Faysal Riad, Pierre Tevanian 10 octobre 2011

    En soutien à Houria Bouteldja, actuellement trainée en justice, à l’initiative d’une association d’extrême-droite, pour avoir simplement qualifié de "souchiens" cette partie des Français que tout un chacun s’autorise à nommer "Français de souche", nous republions le texte qui suit, initialement paru sur le site des Indigènes de la République. Nous renvoyons aussi à ce site pour les différents moments de mobilisation autour de ce procès kafkaïen. Cela a été dit et répété : "souchien", ce n’est pas (...)

  • « Au service de la langue française »

    Le luchinisme serait-il un sarkozisme ?

    par Christophe Gaudier 30 mars 2011

    Cabotinage, chauvinisme, cuistrerie ? Plutôt que de résumer en quelques mots, forcément réducteurs, ce qui vaut à Fabrice Luchini toute notre antipathie , nous laissons la parole à Christophe Gaudier, qui se concentre surtout sur le personnage médiatique, sur son image de « grand lecteur de textes » et d’ « amoureux de la langue » – et sur sa singulière conception de la lecture, justement, du texte, et de la langue… Des lignes qui suivent, son auteur nous dit – et tout est dit : « c’est sans grande (...)

  • Le Nostradamus des urnes

    Quelques rappels sur le cas Alexandre Adler

    par Sebastien Fontenelle 1er janvier 2011

    Que puis-je connaître, que dois-je faire, que m’est-il permis d’espérer ? Que va-t-il se passer en 2011 ? Parce qu’en ces temps de crise, de tourmente et de complexité, l’individu démocratique postmoderne est plus que jamais en demande de sens, de spiritualité et – osons le mot – de repères, et parce que quand t’es dans le désert depuis trop longtemps tu te demandes à qui ça sert toutes ces règles un peu truquées du jeu qu’on veut te faire jouer les yeux bandés, il nous a paru utile, pour la nouvelle année, (...)

0 | 10 | 20 | 30