Accueil du site > Des mots importants > Politiquement correct

Politiquement correct

Dernier ajout : 13 novembre 2013.

Tous les articles de cette rubrique

  • L’archipel du Moulag

    De l’impuissance virile et de la liberté d’expression

    par François Atreyu 13 novembre 2013

    D’encre et de papier dans le turban de Mohammed, ou bien réelles et actualisées par les discours bellicistes d’un BHL qui depuis 30 ans est de toutes les interventions militaires, et qui avoue de ses propres mots “penser comme on fait la guerre”, la liberté d’expression derrière laquelle se cachent les tenants de l’islamophobie en France est une liberté à coup de bombes. Dans un cas comme dans l’autre, c’est la rigidité et le caractère a priorique des principes dits “républicains” qui est invoquée, au (...)

  • Critique de l’anti-politiquement correct

    Réflexion sur un lieu commun de la rhétorique réactionnaire

    par Faysal Riad 6 novembre 2013

    L’expression « politiquement correct » s’emploie généralement comme quolibet mis au service d’arguments réactionnaires pour disqualifier toute thèse adverse. Presque personne ne se dit « politiquement correct » : pour les racistes, les sexistes, les homophobes, le politiquement correct c’est toujours cette prétendue « chape de plomb », cette idéologie écrasante qui serait brutalement et arbitrairement imposée par les tristes sires qui défendent l’égalité, combattent les injustices et n’aiment pas les (...)

  • Bonnes conduites ? (Deuxième partie)

    Petite histoire du politiquement correct

    par Philippe Mangeot 28 mai 2004

    Dans la première partie de cette enquête, on abordait trois des fronts les plus importants de la " bataille du politiquement correct " - l’enseignement, la " discrimination positive " et le lexique. On voudrait poser ici la question plus épineuse des représentations. Et récuser une fois pour toutes la fausse alternative entre correction et incorrection politique Première partie Un mot pour un autre, " dites/ne dites pas " : c’est le jeu d’enfant auquel on veut réduire, sous l’appellation commune (...)

  • Bonnes conduites ? (Première partie)

    Petite histoire du politiquement correct

    par Philippe Mangeot 27 mai 2004

    Le " politiquement correct " n’a jamais eu très bonne presse. Dans la gauche française, il a été immédiatement considéré comme une dérive conservatrice des mouvements minoritaires, un nouveau symptôme du puritanisme américain. Aux Etats-Unis, la " political correctness " est avant tout l’objet d’une offensive des conservateurs et de l’extrême droite contre le pouvoir supposé des minorités. C’est ce malentendu qu’on voudrait questionner ici, pour saisir les enjeux réels d’une polémique qui a, entre autres, (...)