Déchéance démocratique

Réflexions sur le cas Shamima Begum
par Ndella Paye
17 février 2020

Parce que, quelle que soit la gravité des crimes commis par L’État islamique ou d’autres groupes terroristes, qui va sans dire, et quel que soit le niveau d’implication ou de complicité des personnes dans ces crimes, la plus juste et la plus opérante des réponses nous paraît être le Droit, et non des lois ou des procédures d’exception, et parce que ledit Droit se doit d’être égalitaire, en traitant les (...)

lire la suite
  • Un matérialisme si particulier

    Quelques réflexions sur la transphobie en milieu féministe

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 14 février 2020

    Nous n’avons lu que rapidement une tribune devenue ensuite indisponible , publiée puis dépubliée le 12 février 2020 sur le site du Huffington Post, mais plusieurs points nous ont suffisamment choqué.e.s pour que nous éprouvions le besoin d’en dénoncer le caractère outrageusement bête, méchant et violent.
    Cette tribune, qui prétend représenter les féministes « radicales et matérialistes », se caractérise notamment par : une vision biologisante du genre et du sexe (nées hommes, les femmes trans (...)

  • L’Arménien et l’Arménien

    Allez-y, essayez de les détruire

    par William Saroyan 6 février 2020

    Ecrit à New York en 1935 , « The Armenian and the Armenian » est connu pour son dernier paragraphe, très souvent cité (par exemple, dernièrement, à la fin du film de Terry George : La promesse), mais toujours dans une version remaniée – amputée de quelques grossièretés et enjolivée de références lyriques à des « prières » et des « chants » toujours renaissants, et même à une « nouvelle Arménie », qui n’ont jamais figuré dans le texte de Saroyan. Ce texte gagne pourtant (en subtilité, en beauté, en force) à être lu (...)

  • Eric Zemmour ou le dissident omniprésent (Deuxième partie)

    De la misogynie à l’islamophobie

    par Sebastien Fontenelle 4 février 2020

    L’appel à la haine la plus atroce et la plus déchaînée que LCI a relayé en septembre dernier en retransmettant l’intervention d’Eric Zemmour à la « Convention de la droite » a choqué. Heureusement. Mais l’islamophobie d’Eric Zemmour ne date pas d’hier – elle n’est pas d’ailleurs pas cantonnée à ce sinistre personnage. Comme beaucoup s’attachent depuis des années à le dénoncer, elle est largement partagée, dans des registres plus ou moins brutaux, par une grande partie de l’éditocratie. C’est ce que Sébastien (...)

  • Eric Zemmour ou le dissident omniprésent (Première partie)

    De la misogynie à l’islamophobie

    par Sebastien Fontenelle 4 février 2020

    L’appel à la haine la plus atroce et la plus déchaînée que LCI a relayé en septembre dernier en retransmettant l’intervention d’Eric Zemmour à la « Convention de la droite » a choqué. Heureusement. Mais l’islamophobie d’Eric Zemmour ne date pas d’hier – elle n’est pas d’ailleurs pas cantonnée à ce sinistre personnage. Comme beaucoup s’attachent depuis des années à le dénoncer, elle est largement partagée, dans des registres plus ou moins brutaux, par une grande partie de l’éditocratie. C’est ce que Sébastien (...)

  • Stop !

    Brève réflexion sur un parti fasciste, une chaine télévisée et leur intellectuel organique

    par Pierre Tevanian 4 février 2020

    C’était le 23 octobre 2019, sur CNews : “Quand le général Bugeaud arrive en Algérie, il commence à massacrer les musulmans, et même certains juifs. Eh bien moi, je suis aujourd’hui du côté du général Bugeaud. C’est ça être Français !” . Un rassemblement est organisé le samedi 2 novembre à 14h devant les locaux de CNews, 1 rue Les enfants du Paradis, Batiment C, à Boulogne Billancourt. Les lignes qui suivent sont concises, parce qu’il est des sujets sur lesquels il n’y a pas à tergiverser, et des moments de (...)

  • Pourquoi être en grève dans l’ESR (Enseignement supérieur et recherche) ?

    Aux enseignant.e.s et enseignant.e.schercheur. e.s, titulaires et non-titulaires.

    par Lune Riboni 27 janvier 2020

    Faire grève c’est cesser de travailler. Cesser de travailler c’est d’abord cesser d’enseigner et cesser les tâches administratives. Et il faut faire grève collectivement, au niveau des UFR et départements. C’est ce que plaide Lune Riboni, maîtresse de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8, en accompagnant son geste d’une réflexion particulièrement utile. Parce que tout-e enseignant-e s’interroge sur les conséquences de la grève, mais se voit aussi (...)

  • Retraites : 12 idées reçues à combattre

    12 – Le Président a annoncé cette réforme durant sa campagne présidentielle

    par Anaïs Henneguelle 25 janvier 2020

    Ce guide d’auto-défense a pour vocation de fournir des arguments à tous ceux et toutes celles qui s’opposent à la réforme des retraites mais sont parfois démunis face aux éléments de langage (parfois faux, la plupart du temps incomplets ou simplistes) qu’on leur oppose. Comment répondre aux éléments de langage du gouvernement ? Que rétorquer à son ami, salarié du privé, qui prétend que « ça fait les pieds aux fonctionnaires et aux cheminots » ? Quels chiffres simples mais efficaces mettre en avant pour (...)

  • Retraites : 12 idées reçues à combattre

    11 – Le nouveau système sera plus lisible

    par Anaïs Henneguelle 25 janvier 2020

    Ce guide d’auto-défense a pour vocation de fournir des arguments à tous ceux et toutes celles qui s’opposent à la réforme des retraites mais sont parfois démunis face aux éléments de langage (parfois faux, la plupart du temps incomplets ou simplistes) qu’on leur oppose. Comment répondre aux éléments de langage du gouvernement ? Que rétorquer à son ami, salarié du privé, qui prétend que « ça fait les pieds aux fonctionnaires et aux cheminots » ? Quels chiffres simples mais efficaces mettre en avant pour (...)

  • Powell a la langue fourchue

    Le « courage » selon George Bush et Colin Powell

    par Terry Jones 22 janvier 2020

    Dans cette chronique, publiée le 23 février 2003 dans le Guardian et reprise ensuite dans l’excellent recueil Ma guerre contre la « guerre au terrorisme », Terry Jones démontait la novlangue élaborée par les dirigeants américains pour justifier les bombardements, l’invasion et l’occupation de l’Irak – et il s’interrogeait notamment sur l’étonnant usage que cette rhétorique faisait des mots courage, guerre et communauté internationale. En hommage à Terry Jones qui vient de nous quitter, nous republions (...)

  • Au début des années 2000, à l’heure où grands médias et dirigeants socialistes nous invitaient à nous rallier au « blairisme », Terry Jones consacra un brulôt à la Croisade américaine contre « le terrorisme » qui constitua, à nos yeux, une formidable alternative : un « autre modèle anglais », « notre modèle anglais à nous ». Ce livre fut en effet exemplaire à plus d’un titre : composé de chroniques courtes et d’une lecture aisée, il proposait une analyse de la novlangue « bushienne », aussi minutieuse que celle (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1680