On ne peut pas tout dire

Rencontre à la librairie Envie de lire d’Ivry avec Sébastien Fontenelle et Alex Mahoudeau le jeudi 29 septembre.
par Sebastien Fontenelle
27 septembre 2022

Alors que de véritables opérations de censure, en bonne et due forme, passent largement inaperçues, on ne compte plus les livres, mauvais et méchants, prenant pour cible la supposée « idéologie woke » et la chape de plomb qu’elle ferait peser sur les débats. Pourtant militant-es et chercheur-es peinent toujours, dans ce pays « républicain », à attirer l’attention sur ce qui devrait être au cœur des (...)

lire la suite
  • Nous voulons le droit

    Lettre ouverte à celles et ceux qui veulent entendre

    par Simon Abkarian 24 septembre 2022

    Le texte qui suit, paru dans L’Humanité le mercredi 21 septembre, et reproduit ici avec l’amicale autorisation de son auteur Simon Abkarian, interpelle avant tout les realpoliticiens de droite qui nous gouvernent, en France et en Europe. Mais le travail d’alerte qu’il effectue, et les questions qu’il pose, peuvent dans une large mesure être adressées aussi aux oppositions, aux gauches et aux mouvements progressistes, notamment anti-impérialistes. Sa lecture, et la mobilisation qu’il appelle, nous (...)

  • Le mythe de la capacité

    Réflexions critiques sur l’idéologie validiste

    par Charlotte Puiseux 19 septembre 2022

    Une rencontre est organisée à Fougères, au local autogéré Les Oiseaux de la tempête (5 Place Edmond Herbert) le mercredi 21 septembre 2022 à 18H00, avec Charlotte Puiseux, autour de son livre De chair et de fer. Vivre et lutter dans une société validiste. En 160 pages à la première personne, faites de chair et de fer comme l’est, selon ses propres mots, son autrice, cette dernière nous livre, réduite à son expression la plus simple, directe et implacable, une autobiographie pour ainsi dire totale : un (...)

  • « Complicités intellectuelles »

    Chronique d’un maccarthysme à la française

    par Sebastien Fontenelle 18 septembre 2022

    Au mois d’octobre 2020, quelques jours après l’abominable assassinat d’un professeur d’histoire-géographie de Conflans-Sainte-Honorine par un djihadiste, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale d’Emmanuel Macron, fustige, dans le cours d’un entretien avec une journaliste d’Europe 1, ce qu’il appelle les « complicités intellectuelles du terrorisme ». Depuis ce jour jusqu’à sa si réjouissante défaite aux élections législatives en juin 2022, lui, Frédérique Vidal, secrétaire d’Etat à (...)

  • « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». En finir avec une sentence de mort

    Rencontre avec Pierre Tevanian et Jean-Charles Stevens vendredi 16 septembre à Paris

    par Jean-Charles Stevens, Pierre Tevanian 15 septembre 2022

    Une rencontre est organisée ce vendredi 16 septembre à 19h à la librairie Petite Egypte à Paris autour du nouveau livre de Pierre Tevanian et Jean-Charles Stevens : « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». En finir avec une sentence de mort. Qui n’a jamais entendu cette phrase au statut presque proverbial, énoncée toujours pour justifier le repli, la restriction, la fin de non-recevoir et la répression ? Dix mots qui tombent comme un couperet, et qui sont devenus l’horizon (...)

  • Combien coûtent nos vies ?

    Recherche, approvisionnement, fixation du prix : pour une politisation de la question du médicament

    par Jérôme Martin, Pauline Londeix 13 septembre 2022

    « La santé n’a pas de prix », dit-on souvent, mais cet adage bute contre la réalité : inscrite dans l’économie de marché, notre santé a forcément un coût. C’est de ce paradoxe que partent Pauline et Londeix et Jérôme Martin, fondateur·ice·s et animateur·ice·s de L’OTMeds (Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament), dans leur livre Combien coûtent nos vies ?. Leur constat est accablant : pénurie de traitements essentiels ; explosion des prix des médicaments, mettant en cause notre (...)

  • Du travail et des allocs

    Retour sur une lamentable aventure

    par Pierre Tevanian 12 septembre 2022

    Les lignes qui suivent proposent un rappel terminologique et historique rapide (qu’on aimerait ne plus avoir à faire) pour les quelques candides (ou se présentant comme tels) de gauche (ou se présentant comme tels) qui se sont étonnés qu’on ne reconnaisse pas comme une position « de gauche » la récente valorisation du « travail » par le dirigeant communiste Fabien Roussel.
    Premier rappel :
    Si le travail est, de longue date, un enjeu important à gauche, c’est en tant que front de lutte, et non en tant (...)

  • Sortir du modèle médical du handicap

    Pour une re-politisation de la question du handicap

    par Charlotte Puiseux 2 septembre 2022

    « Plus que nos corps et nos esprits, ce sont les structures sociales qui entravent nos vies. » S’il fallait résumer en une phrase le propos, salutaire, du livre de Charlotte Puiseux, De chair et de fer, qui vient de paraître, ce serait peut-être celle-ci. En 160 pages à la première personne, faites de chair et de fer comme l’est, selon ses propres mots, son autrice, cette dernière nous livre, réduite à son expression la plus simple, directe et implacable, une autobiographie pour ainsi dire totale : un (...)

  • La politique sexuelle de la viande

    Retour sur le livre classique de la féministe végétarienne Carol Adams

    par Sylvie Tissot 30 août 2022

    Les propos de la députée écologiste Sandrine Rousseau, mettant en exergue des corrélations plutôt patentes, bien établies et documentées entre les imaginaires sexiste et spéciste ont déclenché, de manière aussi extravagante que prévisible, une véritable shit-storm sur les réseaux sociaux, en mobilisant tout le ban et l’arrière-ban de l’extrême droite, de la droite dure et, plus largement, de tout ce que lesdits réseaux sociaux comptent de viandards et de couillus. L’occasion de revenir sur un livre (...)

  • Un « Deux poids deux mesures », mais lequel ?

    Retour sur quelques dérives racistes, inégalement réprouvées

    par Noémie Emmanuel 29 août 2022

    De la nouvelle gesticulation martiale du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, celle qui vise à faire expulser l’imam Hassan Iquioussen, ou du moins à incarner la volonté de le faire expulser, au mépris de l’État de droit, l’essentiel a été dit, notamment la sidérante duplicité d’un aventurier qui s’en prend, aujourd’hui, de la Place Beauvau, à un homme qu’il courtisait il y a peu, lorsqu’il briguait un siège de député. Plus profondément, les griefs les plus graves invoqués pour justifier l’expulsion se (...)

  • Napoléon, Darmanin et la grammaire antisémite

    Retour sur une sinistre affaire

    par Noémie Emmanuel, Sarah Benichou 29 août 2022

    De la nouvelle gesticulation martiale du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, celle qui vise à faire expulser l’imam Hassan Iquioussen, ou du moins à incarner la volonté de le faire expulser, au mépris de l’État de droit, l’essentiel a été dit, notamment la sidérante duplicité d’un aventurier qui s’en prend, aujourd’hui, de la Place Beauvau, à un homme qu’il courtisait il y a peu, lorsqu’il briguait un siège de député. Plus profondément, les griefs les plus graves invoqués pour justifier l’expulsion se (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1830