Accueil du site > Études de cas > Divers

Divers

Dernier ajout : 5 décembre.

Tous les articles de cette rubrique

  • Des résultats bien définitifs pour une enquête « à paraitre »

    Le coup double d’Olivier Galland contre la sociologie et les jeunes « d’origine étrangère »

    par Renaud Cornand 5 décembre 2017

    Si des chercheurs en sociologie peuvent parfois être invités à s’exprimer dans la presse, il est extrêmement rare que la publication de travaux de sciences sociales soulèvent un grand intérêt médiatique, sauf exception.... Il semble en fait qu’il existe une méthode efficace pour favoriser la publicité de résultats de recherche : reprendre, en leur donnant les atours de la scientificité, les poncifs les plus éculés du sens commun. Et s’il est bien un domaine où cette stratégie apparaît particulièrement (...)

  • Archives et raison d’Etat

    Retour sur l’affaire Einaudi-Grand-Lainé

    par Fabrice Riceputi 27 novembre 2017

    La presse vient de révéler un projet des plus inquiétants de l’actuel ministère de la Culture. Ce dernier, au prétexte d’exigences budgétaires, semble s’apprêter à ne plus « privilégier » que la conservation de ce qu’il qualifie d’ « d’archives essentielles »… Comme on le verra à la lecture du texte qui suit, cette tentation d’éliminer des traces du passé au nom d’une raison technocratique et/ou d’Etat n’est pas nouvelle. Extrait du livre de Fabrice Riceputi, La bataille d’Einaudi, comment la mémoire du 17 (...)

  • « Enquête » bâclée, santé sauvée

    Quand Le Figaro se dresse contre la wahabisme

    par Sebastien Fontenelle 18 octobre 2017

    Le Figaro magazine a consacré sa couverture et un ahurissant dossier aux « agents d’influence de l’islam » ... Soit : une dizaine d’ « intellectuels, responsables politiques ou acteurs associatifs », emmené.e.s par « Edwy Plenel, capo dei capi », qui selon cette prestigieuse publication « investissent » massivement « l’espace médiatique », et qui se reconnaissent à ce qu’ « à leurs yeux, le musulman incarne la nouvelle figure de l’opprimé », qu’ « il importe de (…) défendre contre l’homme blanc qu’ils accusent (...)

  • Kebab, football et « savoir-être »

    Extrait du livre de Mariame Tighanimine : Différente comme tout le monde

    par Mariame Tighanimine 11 octobre 2017

    Dans le macro-monde social comme dans le village militant, le nous se porte bien et le je a mauvaise presse. Mais si ce dernier est rejeté souvent du côté de l’égotisme, du narcissisme ou de l’individualisme (démocratique, occidental, postmoderne, de la masse, de la jeunesse, et ainsi de suite), il n’est pourtant pas certain qu’il le soit plus – égotique et narcissique – que le nous dans ses différentes variantes (nationale ou partisane). Ici comme ailleurs, souvent, c’est celui qui le dit qui y est : (...)

  • Le « Parcours de sortie de la prostitution » : une grande arnaque

    Quelques remarques critiques sur un prétendu « volet social »

    par Thierry Schaffauser 24 mars 2017

    La loi du 13 avril 2016 pénalisant les clients des prostituéEs a considérablement aggravé les conditions de travail et de vie de ces dernierEs. C’est pourquoi le STRASS appelle à une manifestation le samedi 8 avril 2017, exigeant l’abrogation de cette pénalisation – et de toute mesure prohibitionniste. Le texte qui suit revient, plus précisément, sur le volet social qui était censé accompagner la politique de pénalisation... Un des objectifs de la loi du 13 avril 2016, de réduire « la demande » d’achat (...)

  • La langue des maîtres et sa fabrique

    Quand le licenciement devient un « plan social », et la grève une « prise d’otage »

    Après plus de dix ans de travail critique au sein du collectif Les mots sont importants, si l’on doit caractériser à grand traits la langue des maîtres, on peut dire qu’elle repose sur une logique binaire au fond très ancienne, déjà à l’œuvre dans la novlangue totalitaire ou coloniale décrite par Orwell : euphémisation de la violence des dominants (État, patronat, pression sociale masculiniste, hétérosexiste et blanco-centré), et hyperbolisation de la violence des dominé-e-s... Ce double mouvement (...)

  • Penser face à l’horreur

    Un monde immonde engendre des actes immondes

    par Saïd Bouamama 16 novembre 2015

    À l’heure où nous publions ce texte, le bilan des tueries parisiennes est de 129 morts et de 300 blessés. L’horreur de cette violence injustifiable est absolue. La condamnation doit l’être tout autant, sans aucune restriction et/ou nuance. Les acteurs et/ou commanditaires de ces meurtres aveugles ne peuvent invoquer aucune raison légitime pour justifier ces actes immondes. La tragédie que nous vivons débouchera sur une prise de conscience collective des dangers qui nous menacent ou au contraire sur (...)

  • Pour la lutte par delà les récupérations

    Réflexion autour de la Marche de la Dignité

    par Ndella Paye 30 octobre 2015

    Vous conviendrez avec moi qu’une certaine Histoire préférerait retenir et mettre en avant l’aboutissement des luttes qui sont menées et non les processus qui ont mené à la station finale. Je vous accorderai que c’est plus pratique de retenir une figure, un événement, mais j’ajouterai que cela arrange énormément ceux qui écrivent cette même Histoire... Concernant les abolitions de l’esclavage par exemple, on parlera plus de la lutte menée par les abolitionnistes blancs en Europe et aux États Unis, et on (...)

  • Voyons, Michel !

    Réflexions sur la nouvelle tchipophobie

    par Faysal Riad 9 juin 2015

    On interdit le tchip parce que... Et là on sort les ethnologues professionnels, les experts... Et subitement les professeurs, comme d’habitude, oublient qu’ils sont mal payés, que leurs conditions de travail se dégradent, que le système se détériore et aggrave plus qu’il ne reproduit les inégalités... Subitement, comme d’habitude, les professeurs oublient que les élèves des quartiers populaires sont malmenés et traités comme de la merde, que des moyens disproportionnés de l’Etat sont mis pour former une (...)

  • Eléments de langage

    Toi aussi, apprends à rédiger un manifeste pour refonder à gauche !

    De très bons livres ont été écrits, par George Orwell ou Victor Klemperer par exemple, sur la novlangue totalitaire, stalinienne ou nazie. Alain Bihr plus récemment a très bien répertorié et déconstruit la novlangue néolibérale, Myriam Marzouki celle de la Tunisie benaliste et Akram Belkaïd celle du despotisme qatari. Mais il s’est aussi constitué en France, ces dernières décennies, une novlangue de gauche, consistant pour une large part en un mélange subtil entre la phraséologie stalinienne et les (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50