Accueil du site > Études de cas > Divers

Divers

Dernier ajout : 16 novembre 2015.

Tous les articles de cette rubrique

  • Penser face à l’horreur

    Un monde immonde engendre des actes immondes

    par Saïd Bouamama 16 novembre 2015

    À l’heure où nous publions ce texte, le bilan des tueries parisiennes est de 129 morts et de 300 blessés. L’horreur de cette violence injustifiable est absolue. La condamnation doit l’être tout autant, sans aucune restriction et/ou nuance. Les acteurs et/ou commanditaires de ces meurtres aveugles ne peuvent invoquer aucune raison légitime pour justifier ces actes immondes. La tragédie que nous vivons débouchera sur une prise de conscience collective des dangers qui nous menacent ou au contraire sur (...)

  • Pour la lutte par delà les récupérations

    Réflexion autour de la Marche de la Dignité

    par Ndella Paye 30 octobre 2015

    Vous conviendrez avec moi qu’une certaine Histoire préférerait retenir et mettre en avant l’aboutissement des luttes qui sont menées et non les processus qui ont mené à la station finale. Je vous accorderai que c’est plus pratique de retenir une figure, un événement, mais j’ajouterai que cela arrange énormément ceux qui écrivent cette même Histoire... Concernant les abolitions de l’esclavage par exemple, on parlera plus de la lutte menée par les abolitionnistes blancs en Europe et aux États Unis, et on (...)

  • La langue des maîtres et sa fabrique

    Retour sur dix ans de rhétorique réactionnaire

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 28 août 2015

    Après plus de dix ans de travail critique au sein du collectif Les mots sont importants, si l’on doit caractériser à grand traits la langue des maîtres, on peut dire qu’elle repose sur une logique binaire au fond très ancienne, déjà à l’œuvre dans la novlangue totalitaire ou coloniale décrite par Orwell : euphémisation de la violence des dominants (État, patronat, pression sociale masculiniste, hétérosexiste et blanco-centriste), et hyperbolisation de la violence des dominé-e-s... Ce double mouvement (...)

  • Voyons, Michel !

    Réflexions sur la nouvelle tchipophobie

    par Faysal Riad 9 juin 2015

    On interdit le tchip parce que... Et là on sort les ethnologues professionnels, les experts... Et subitement les professeurs, comme d’habitude, oublient qu’ils sont mal payés, que leurs conditions de travail se dégradent, que le système se détériore et aggrave plus qu’il ne reproduit les inégalités... Subitement, comme d’habitude, les professeurs oublient que les élèves des quartiers populaires sont malmenés et traités comme de la merde, que des moyens disproportionnés de l’Etat sont mis pour former une (...)

  • Eléments de langage

    Toi aussi, apprends à rédiger un manifeste pour refonder à gauche !

    De très bons livres ont été écrits, par George Orwell ou Victor Klemperer par exemple, sur la novlangue totalitaire, stalinienne ou nazie. Alain Bihr plus récemment a très bien répertorié et déconstruit la novlangue néolibérale, Myriam Marzouki celle de la Tunisie benaliste et Akram Belkaïd celle du despotisme qatari. Mais il s’est aussi constitué en France, ces dernières décennies, une novlangue de gauche, consistant pour une large part en un mélange subtil entre la phraséologie stalinienne et les (...)

  • Charlie Hebdo ou le Check Point symbolique

    Retours sur une sidération

    par Hassina Mechaï 30 janvier 2015

    Très vite après l’attentat contre Charlie Hebdo, un Check Point Charlie a été érigé symboliquement, sorte de point de passage obligé pour franchir le mur qui sépare le bien du mal. À ce mur, préférons le no man’s land de la réflexion, cette zone étroite où nul homme ne peut prétendre imposer sa seule vérité… Le 11 janvier, il était entendu que nous étions tous Charlie, ou presque. Certes, mais lequel ? Est-ce le Charlie héritier de Hara Kiri, sans Dieu ni maître, anarchiste, libertaire, tirant à boulets rouges (...)

  • « C’était pas du sérieux »… mais c’est grave

    Valérie, François et les autres

    par Hassina Mechaï 21 septembre 2014

    On raconte que Louise de La Vallière avait tellement honte de son commerce adultérin avec Louis XIV qu’elle portait constamment sous ses robes de favorite un cilice expiatoire. On dit aussi qu’une fois sa répudiation consommée au profit de la très orgueilleuse Madame de Montespan, Louise osa, à la grande fureur du Roi, présenter des excuses publiques à la Reine Marie-Thérèse, avant de prendre le voile dans un couvent. Celle que Saint-Simon qualifia dans ses Mémoires de « Sainte » acheva sa vie dans la (...)

  • Une icône noire

    Michael Jackson et sa communauté

    par Gary Younge 25 juin 2014

    En hommage à Michael Jackson, disparu il y a cinq ans, et en réponse aux petits malins qui pontifient sur le « traître » Jackson, nous re-publions, dans une traduction française et avec l’amicale autorisation de son auteur, la belle chronique que lui avait consacrée, à sa mort, le journaliste Gary Younge dans le Guardian. Jeudi soir, alors que la nuit tombait sur Brooklyn, les voitures roulaient fenêtres baissées, afin que les chansons de Michael Jackson jouent la bande-son de cette fin de journée (...)

  • Vous avez aimé Claude Guéant ? Vous adorerez Manuel Valls‏

    Portrait d’un ministre de l’Intérieur devenu Premier Ministre

    par Alain Gresh 1er avril 2014

    Ou encore vous avez aimé Jean-Marc Ayrault ? vous adorez Manuel Valls.... Non, Manuel Valls, le nouveau ministre de l’intérieur, ne fera sans doute pas de déclaration sur l’inégalité entre les civilisations. Il ne faudrait donc pas lui faire de procès d’intention. Il faudrait se garder de toute caricature. Le problème est que Manuel Valls est sa propre caricature, même s’il s’abstiendra, du moins faut-il l’espérer, d’affirmer comme son prédécesseur qu’il y a trop de musulmans en France. C’est tout de (...)

  • La fin du gender gap ?

    Quelques réflexions sur le vote Front National et ses récentes évolutions

    par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot 25 mars 2014

    Le texte qui suit nous montre, chiffres à l’appui, comment, avec l’aide amicale de ses concurrents, l’extrême droite française semble venir à bout du plus réfractaire des électorats : les femmes. Peu utilisée pour traiter de l’actualité au quotidien, des luttes sociales aux politiques libérales du gouvernement, la grille de classe est pourtant une de celles qui est la plus présente dans le commentaire électoral. Il est vrai que c’est pour en faire un usage bien particulier puisque journalistes et (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50