Derniers articles

Hamida Ben Sadia

Hommage à une militante
par Pierre Tevanian, Sylvie Tissot
29 octobre 2014

Il y a cinq ans aujourd’hui qu’Hamida Ben Sadia nous a quittés, et son énergie, sa clairvoyance, sa droiture nous manquent plus que jamais. Voici donc, en souvenir et en hommage à une soeur de lutte, un texte qui fut publié le jour où nous avons appris sa disparition. Lorsqu’elle prenait la parole, lors des nombreux meetings et manifestations qui ont rythmé sa vie politique, que ce soit, dernièrement, contre la loi anti-voile, contre le Traité européen, contre la répression des émeutiers de 2005 ou (...)

Lire la suite de Hamida Ben Sadia
  • Les nouveaux parias

    Rom, n. et adj. : infra-étranger

    par Groupe Gisti-Roms 18 juin 2014

    Pourquoi les Roms attirent-ils toutes les haines, les suspicions, les comportements de rejet, d’exclusion, etc. ? Les Roms apparaissent comme les parias des parias alors que numériquement, ils ne représentent pas grand-chose. Pourquoi une telle focalisation politique et médiatique, en France et en Europe, autour de communautés que l’on a tôt fait d’amalgamer pour en faire un « problème rom » ? En quoi leur « traitement » en France est-il symptomatique de la politique à l’égard des étrangers, faite (...)

  • Vous avez dit « enculé » ?

    Réflexions sur une injure

    par Gaëlle Krikorian 11 juin 2014

    "C’est cet enculé de Barroso...". Mon interlocuteur souhaite exprimer son aversion envers le président de la Commission européenne. Je lui fais remarquer que l’insulte est homophobe. Il semble surpris, cherche à justifier son propos : "Non, mais c’est vraiment un connard". "Oui, je vois bien ce que tu veux dire, mais le traiter d’enculé, c’est homophobe". Il bafouille un peu, rougit même, et rapidement conclut que j’ai raison, que ça n’est pas ce qu’il voulait faire, qu’il n’est pas du tout homophobe. (...)

  • La nouvelle « bataille des idées »

    L’« antiterrorisme » et ses experts (Troisième partie)

    par Thomas Deltombe 10 juin 2014

    Depuis les années 1990, et surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis et les États de l’Union européenne ont multiplié les initiatives censées « répondre aux menaces du terrorisme islamiste » : durcissement des législations, renforcement de la coopération antiterroriste internationale, actions ouvertes ou clandestines violant souvent le droit international. Les effets de sidération produits par des attentats spectaculaires et meurtriers ont largement inhibé l’attention critique (...)

  • « Armer les esprits »

    L’« antiterrorisme » et ses experts (Deuxième partie)

    par Thomas Deltombe 6 juin 2014

    Depuis les années 1990, et surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis et les États de l’Union européenne ont multiplié les initiatives censées « répondre aux menaces du terrorisme islamiste » : durcissement des législations, renforcement de la coopération antiterroriste internationale, actions ouvertes ou clandestines violant souvent le droit international. Les effets de sidération produits par des attentats spectaculaires et meurtriers ont largement inhibé l’attention critique (...)

  • L’anti-terrorisme et ses « experts »

    Au nom du 11 septembre (Première partie)

    par Thomas Deltombe 5 juin 2014

    Depuis les années 1990, et surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis et les États de l’Union européenne ont multiplié les initiatives censées « répondre aux menaces du terrorisme islamiste » : durcissement des législations, renforcement de la coopération antiterroriste internationale, actions ouvertes ou clandestines violant souvent le droit international. Les effets de sidération produits par des attentats spectaculaires et meurtriers ont largement inhibé l’attention critique (...)

  • La lepénisation des esprits

    Retour sur une histoire qui ne finit jamais

    Le texte qui suit revient sur trente ans de lepénisation, qui ont abouti, cette année à une nouvelle percée du Front national – et sur cette notion de lepénisation qui, pour analyser la vie politique française, n’a hélas pas fini de servir. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour à l’élection présidentielle en 2002, l’existence d’une profonde discrimination selon l’origine réelle ou supposée, les profanations de lieux religieux (synagogues, mosquées, cimetières) : tous ces phénomènes et bien (...)

  • Parce que Michel Onfray sévit toujours, parce que plus que jamais nous subissons les « innombrables apparitions télévisées au cours desquelles son érotisme solaire crève moins l’écran que sa cuistrerie, son égo surdimensionné et son invraisemblable mépris de l’autre », il nous a paru salutaire de relayer à nouveau une initiative citoyenne de la SPINOZA (Société Pour l’Interdiction des Nuisances Onfresques Zet Anarchoracistes). Exposé des motifs Il est question, ces derniers jours, ces derniers mois et ces (...)

  • L’enfer (totalitaire et sexiste), c’est heureusement ailleurs plutôt qu’ici

    Analyse critique du film Jacky au royaume des filles (2013) de Riad Sattouf

    par Franz B 1er juin 2014

    Avec son second long-métrage, Riad Sattouf propose un conte dont l’ambition philosophique et satirique s’inscrit dans la tradition littéraire des histoires de Daniel Defoe, Jonathan Swift (Les Voyages de Gulliver en 1721, en particulier le quatrième voyage avec la description de la domination chevaline des Houyhnhnms sur les crasseux Yahoos) et Voltaire (Micromégas en 1752 et sa relativisation critique de la religion). Loin, pourtant, de porter la même charge critique, il ne fait que conforter, (...)

  • La construction de l’Autre

    Entretien avec Christine Delphy (Première partie)

    par Christine Delphy 31 mai 2014

    Dans cet entretien initialement paru dans Migrations et sociétés, Christine Delphy revient sur la question des "autres", ou plutôt, pour reprendre le sous-titre d’un de ses livres, sur "qui sont les autres". Car ce que sont les autres n’est pas une réalité objective. Les "uns" construisent les "autres", et les construisent par le pouvoir de les nommer, de les catégoriser, de disserter sans fin sur elles et eux, qu’il s’agisse des femmes, des homosexuel-les ou encore des personnes racisées. Cette (...)

  • Les spectatrices émancipées

    Céline et Julie ou comment ne pas se laisser mener en bateau

    par Pierre Tevanian 10 mai 2014

    Ces quelques réflexions sur Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette reposent sur l’hypothèse suivante : la force de ce film-ovni, aussi exubérant qu’enthousiasmant, tient à son féminisme très particulier, que je tenterai d’éclairer à la lumière de son remake hollywoodien – Mulholland Drive de David Lynch – et d’un passionnant documentaire de Delphine Seyrig – Sois belle et tais toi. Quant aux mateurs et mateuses de films (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...