Macron, Maurras et Pétain

Rretour sur une singulière politique mémorielle
par Pierre Tevanian
17 juillet 2021

Le 16 juillet 1995, le président Jacques Chirac profitait de la commémoration officielle de la rafle du Vel d’Hiv pour prononcer un discours désormais historique, reconnaissant pour la première fois l’écrasante responsabilité de l’État français dans l’arrestation, la déportation et la mise à mort des Juifs de France. Le 16 juillet 2021, la politique mémorielle d’Emmanuel Macron s’est à nouveau distinguée (...)

lire la suite
  • Lettre à Frédérique Vidal

    D’une scientifique qui ne s’est pas soumise à l’autorité

    par Pınar Selek 23 février 2021

    Stupeur, incrédulité (devant tant de bêtise) et effroi (à la pensée des chasses aux sorcières que nous préparent les enquêtes sur « l’islamogauchisme »). Au milieu de ces émotions, une urgence : réagir. C’est ce qu’a fait Pinar Selek, sociologue, militante, enfermée et persécutée par l’Etat turc pour son engagement et son travail (puisque les deux peuvent se croiser sans pour autant se confondre) sur les minorités, notamment kurdes. Réfugiée en en France, elle pensait sans doute que les libertés académiques (...)

  • Aux sources de l’islamogauchisme

    Retour sur un gros concept

    par Laurent Lévy 23 février 2021

    À l’heure où des ministres consacrent définitivement une notion aussi grotesque que pernicieuse idéologiquement, apparue à l’aube des années 2000 dans les cénacles les plus obtus et les plus arriérés du national-républicanisme franchouillard, il nous a paru utile de republier le texte qui suit, qui revient sur l’histoire de ce gros concept, dont la fonction première est la même que celle du concept de communautarisme : stigmatiser, diaboliser, exclure tout ce qui n’est pas français comme il faut – et en (...)

  • Mémoire du groupe des étrangers

    À propos d’une chanson célèbre

    par Laurent Lévy 22 février 2021

    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés par les Nazis. Olga Bancic, arrêtée elle aussi, était décapitée quelques mois plus tard. Le texte qui suit leur rend hommage.
    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés par les Nazis. Olga (...)

  • Ma Chère Mélinée

    Une lettre importante

    par Missak Manouchian 22 février 2021

    Le 21 février 1944, Missak Manouchian et vingt-et-un membres de son groupe de Résistance, le FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans, Main d’Oeuvre Immigrée), étaient arrêtés et fusillés sur le Mont-Valérien. Olga Bancic, arrêtée elle aussi, était décapitée quelques mois plus tard. En hommage à Manouchian, à son groupe et à tou-te-s les résistant-e-s, d’hier et d’aujourd’hui, nous publions aujourd’hui la lettre d’adieux qu’il rédigea, le jour de son exécution, à sa femme Mélinée.
    Ma Chère Mélinée, ma petite (...)

  • Des fossoyeurs malhonnêtes

    Hommage à Pierre Bourdieu, et à tou.te.s les sociologues critiques

    par Pierre Tevanian 17 février 2021

    Dixit la ministre des universités, mais aussi son ministre de tutelle, mais aussi leur chef à tous les deux qui est aussi le chef de l’État : ce sont les sociologues islamo-gauchistes ou sous influence étatsunienne qui produisent de la « division » au sein du corps glorieux de la grande et belle et harmonieuse nation française ! Un vieux reproche, croulant même, aussi vieux que la sociologie elle-même, qui avait servi il y a deux décennies à diaboliser Pierre Bourdieu, et auquel nous avions à (...)

  • Eugénisme progressiste

    A propos de récentes (et moins récentes) déclarations sur les jeunes et les vieux

    par Sylvie Tissot 4 février 2021

    Il y aurait des « vies qui en valent plus que d’autres », a affirmé François de Closets récemment, les autres désignant les plus de 80 ans, vivant une sorte de « bonus » facultatif, surtout en temps de pandémie. Ces propos atroces en rappellent d’autres, tenus il y a 10 ans dans la France de Sarkozy, et ils participent du même eugénisme que nous dénoncions alors quand Alain Minc avait lancé une très abjecte proposition sur les « très vieux ». La tonalité « progressiste » que ce dernier tentait de mettre en (...)

  • La faute aux réseaux sociaux

    Mépris de classe et élitisme culturel dans la (re)découverte d’un nouvel ennemi.

    Pour ou contre les réseaux sociaux ? C’est un peu comme si on vous demandait si vous êtes pour ou contre : les ordinateurs, la musique pop ou… les M&M’s. Ca dépend : comment, quand, combien et combien de temps ?
    Il n’y a peut-être pas grand intérêt à rentrer dans un tel débat, sauf que cet empressement à désigner un ennemi et un responsable est un peu suspect.
    Car même quelqu’un qui n’a ni compte Facebook ni compte Twitter sait parfaitement qu’y circulent des propos d’une extrême violence, des (...)

  • Que répondre à celles et ceux que gêne le mot race ?

    Un argumentaire extrait du livre Race

    par Sarah Mazouz 17 janvier 2021

    Les races n’existent pas : bien-sûr ! Faut-il donc renoncer au mot ? Sarah Mazouz répond pas la négative, car si les races n’existent pas, les manifestations du racisme sont toujours là, et partout : inégalités et préjugés, commentateurs d’extrême-droite invités sur les grandes chaînes télé, petites blagues du quotidien, violences physiques et symboliques, et plus largement encore une discrimination massive au travail, au logement, et dans toutes les sphères de la vie sociale. Avec pédagogie, l’auteure (...)

  • Sweet and dandy

    Hommage à Frederick Nathaniel Hibbert, dit Toots Hibbert

    par Pierre Tevanian 31 décembre 2020

    Hospitalisé en soins intensifs en aout dernier pour des troubles respiratoires liés apparemment au covid 19, Frederick Nathaniel Hibbert, dit Toots Hibbert, nous a quitté le 11 septembre 2020. À l’heure où paraissent des bilans et palmarès de fin d’année singulièrement oublieux, nous avons voulu finir 2020 et ouvrir 2021 avec un hommage à l’inventeur d’un mot important, le mot reggae, qui est surtout l’auteur d’une œuvre musicale grandiose.
    « Toots est un des êtres humains les plus purs que j’ai (...)

  • Male gaze dans la littérature

    Les écrivaines sous le regard des hommes

    par Wissam Dief 30 décembre 2020

    Les créatrices ont régulièrement mis en lumière les problèmes qu’elles rencontraient dès qu’elles voulaient faire œuvre. Il est ironique de voir comment la métaphore de la gestation a été très souvent utilisée par des auteurs hommes pour représenter le processus de création artistique. Dans le même temps, on déniait aux femmes la prétention à faire de même, selon l’antique partage producteurs/reproductrices.
    Nancy Huston, dans son Journal de la Création, parcourt les biographies de sept écrivaines et artistes, (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 1760