Accueil > De l’importance des mots

De l’importance des mots

Dernier ajout : 30 octobre.

Cette rubrique regroupera des textes plus théoriques expliquant pourquoi les mots sont importants, dans quelle mesure et à quelles conditions.

Tous les articles de cette rubrique

  • « Rap de fils d’immigrés »

    Entretien avec Mohamed Bourokba, dit Hamé, du groupe La Rumeur (Troisième partie)

    par Hamé, Pierre Tevanian 30 juin 2010

    « Les rapports du ministère de l’intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiétés. » C’est pour avoir écrit cette simple phrase dans un article intitulé « Insécurité sous la plume d’un barbare » que Mohamed Bourokba, dit Hamé, a été poursuivi pendant huit ans par le ministère de l’Intérieur. Relaxé une première fois en décembre 2004 par la 17ème chambre du Tribunal correctionnel, à nouveau relaxé deux ans plus tard par la (...)

  • « Tuer avec des mots »

    Entretien avec Mohamed Bourokba dit Hamé, du groupe La Rumeur (Deuxième partie)

    par Hamé, Pierre Tevanian 29 juin 2010

    « Les rapports du ministère de l’intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiétés. » C’est pour avoir écrit cette simple phrase dans un article intitulé « Insécurité sous la plume d’un barbare » que Mohamed Bourokba, dit Hamé, a été poursuivi pendant huit ans par le ministère de l’Intérieur. Relaxé une première fois en décembre 2004 par la 17ème chambre du Tribunal correctionnel, à nouveau relaxé deux ans plus tard par la (...)

  • « L’intrus du groupe 1 »

    Entretien avec Mohamed Bourokba dit Hamé, du groupe La Rumeur (Première partie)

    par Hamé, Pierre Tevanian 28 juin 2010

    « Les rapports du ministère de l’intérieur ne feront jamais état des centaines de nos frères abattus par les forces de police sans qu’aucun des assassins n’ait été inquiétés. » C’est pour avoir écrit cette simple phrase dans un article intitulé « Insécurité sous la plume d’un barbare » que Mohamed Bourokba, dit Hamé, a été poursuivi pendant huit ans par le ministère de l’Intérieur. Relaxé une première fois en décembre 2004 par la 17ème chambre du Tribunal correctionnel, à nouveau relaxé deux ans plus tard par la (...)

  • Les bronzés font du chti

    Entretien avec le Ministère des Affaires Populaires

    par MAP, Pierre Tevanian 1er avril 2010

    Le MAP (Ministère des Affaires Populaires) jouera le 2 avril, à 18H30 à Paris (à l’Elysée Montmartre ), puis à Equeurdreville le 3 avril et à La Ferrière le 4, et enfin à Lille le 10 avril. Nous saisissons l’occasion pour publier un long entretien avec ses deux auteurs-interprètes, Saïd alias Dias et Kaddour alias HK – initialement publié par la revue Mouvements, dans un numéro consacré aux Cultures populaires.
    Le Ministère des Affaires Populaires se compose de cinq Lillois, deux « blancs » et trois « (...)

  • Feu au centre de rétention ! (Première partie)

    Des sans-papiers détenus prennent la parole

    par Libertalia 18 mars 2010

    La surenchère répressive se poursuit : ce mercredi 17 mars 2010, le tribunal correctionnel de Paris vient de condamner à des peines de prison ferme allant de 8 mois à 3 ans dix étrangers en situation irrégulière poursuivis pour l’incendie en 2008 du centre de rétention administrative de Vincennes. Leurs avocats avaient claqué la porte du Tribunal le 1er février dernier en dénonçant l’iniquité de ce procès symbole, selon eux, d’une politique d’immigration inquiétante du gouvernement. Ils avaient notamment (...)

  • Feu au centre de rétention ! (Deuxième partie)

    Des sans-papiers détenus prennent la parole

    par Libertalia 18 mars 2010

    La surenchère répressive se poursuit : ce mercredi 17 mars 2010, le tribunal correctionnel de Paris vient de condamner à des peines de prison ferme allant de 8 mois à 3 ans dix étrangers en situation irrégulière poursuivis pour l’incendie en 2008 du centre de rétention administrative de Vincennes. Leurs avocats avaient claqué la porte du Tribunal le 1er février dernier en dénonçant l’iniquité de ce procès symbole, selon eux, d’une politique d’immigration inquiétante du gouvernement. Ils avaient notamment (...)

  • Le texte qui suit a déjà été publié en 1998 dans la revue Nouvelles questions féministes. Nous le reproduisons avec l’aimable autorisation de l’auteure et de la directrice de la publication.
    Contrairement à l’impression première que l’on a, la conversation n’est pas une activité à laquelle on se livre spontanément ou inconsciemment. Il s’agit d’une activité structurée, ne serait-ce que par son ouverture, ses séquences et sa fermeture, et elle a besoin d’être gérée par les participant-e-s. Nous parlerons (...)

  • Pourquoi France Culture ?

    À propos d’un livre sur Pierre Bourdieu, et de trois émissions qui lui furent consacrées

    par Henri Maler 12 décembre 2007

    France Culture a notamment pour vocation de faire connaître l’œuvre des grandes figures intellectuelles de notre époque (et d’en débattre sérieusement). Et il arrive encore (mais pour combien de temps ?…) que certaines émissions le fassent. Mais deux émissions centrées sur un livre intitulé Pourquoi Bourdieu et une invitation dithyrambique à le lire incitent à se poser la question : Pourquoi France Culture ?...
    1. Pourquoi France Culture ? Pour permettre à un philosophe de témoigner de son dégoût pour (...)

  • Le débat impossible

    Stratégies médiatiques des ministres sarkozystes

    par Faysal Riad 9 décembre 2007

    On peut être surpris par les grands talents de débatteur des dirigeants politiques actuels. Presque systématiquement, ils semblent gagner l’affrontement, remporter l’adhésion lors de discussions mises en scène comme autant de combats spectaculaires dans l’arène médiatique. Au point que bien souvent, le/la ministre-bourgeois-dominant parvient à passer avec la complicité de journalistes complaisants, pour l’exact opposé de ce qu’il/elle est dans les faits. Nous pensons que cela est notamment le résultat (...)

  • Le projet de loi présenté récemment par Brice Hortefeux, a suscité de nombreux « débats » : après le scandale, le tollé médiatique, la controverse spectaculaire concentrés sur une seule de ses parties, la mesure a finalement plu à presque tout le monde. Comment s’y prennent nos dirigeants pour provoquer si efficacement l’adhésion (apparente) à des idées un temps présentées comme fondamentalement dangereuses ?
    Le « projet de loi sur la maîtrise de l’immigration, l’intégration et l’asile » de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70