Accueil du site > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 31 mars.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • Misère du culturalisme

    Quelques réflexions critiques autour du livre d’Hugues Lagrange, Le déni des cultures

    par Didier Fassin, Eric Fassin 4 octobre 2010

    Avant même sa sortie en librairie, le nouveau livre d’Hugues Lagrange, intitulé Le déni des cultures, a bénéficié d’une promotion sans précédent pour un ouvrage sociologique – incluant y compris une invitation au JT de 20H00 ! Étrange destin pour un livre et un auteur qui se disent à contre-courant des analyses dominantes – et de fait, dès qu’on se penche sur le contenu dudit ouvrage, ce ne sont pas vraiment la nouveauté, l’originalité et l’audace du propos qui nous frappent, mais plutôt sa conformité (...)

  • La prison, ou le non-droit au cœur du droit

    L’insécurité dont on ne parle pas (Sixième partie)

    par Pierre Tevanian 16 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • Des homicides nommés bavures

    L’insécurité dont on ne parle pas (Cinquième partie)

    par Pierre Tevanian 16 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • Sans papiers, donc sans droit

    L’insécurité dont on ne parle pas (Quatrième partie)

    par Pierre Tevanian 16 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • Une discrimination systémique

    L’insécurité dont on ne parle pas (Troisième partie)

    par Pierre Tevanian 15 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • L’entreprise : une zone de non-droit

    L’insécurité dont on ne parle pas (Deuxième partie)

    par Pierre Tevanian 14 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • L’insécurité dont on ne parle pas

    Délinquance, violence, insécurité : les mots et le sens qu’on leur donne

    par Pierre Tevanian 13 septembre 2010

    À l’heure où un même gouvernement d’extrême droite plurielle tente de démanteler ce qui reste d’État social (et notamment du système des retraites) et de libertés publiques (et plus encore de droits des étrangers), à l’heure des réformes Woerth, Besson, Hortefeux, à l’heure de LOPPSI 2 et de la loi anti-burqa, et alors que la longue tradition d’impunité policière se perpétue avec – coup sur coup – un non lieu requis pour les policiers impliqués dans la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois et un non-lieu (...)

  • Vichy, le mot et la chose

    À propos d’une nouvelle plainte contre des militant-e-s

    par Laurent Lévy 10 septembre 2010

    Quatre militant-e-s de l’Indre et Loire (deux du collectif Soif d’utopies et deux du Réseau Éducation Sans Frontières) comparaîtront le 16 septembre 2010 devant le tribunal correctionnel de Tours suite à une plainte déposée par un certain Brice Hortefeux, récemment condamné pour les propos racistes qu’il avait tenus dans la région de Vichy (sur cette plainte, voir le Site du Comité de Soutien aux prévenus de Tours – et l’agenda de la mobilisation de soutien en Post-Scriptum de ce texte). Il semble que (...)

  • Le « terrain » et ses zones d’ombre

    Déconstruction du « populisme » sécuritaire

    par Pierre Tevanian 4 septembre 2010

    « Moi, j’ai été sur le terrain, en Seine-Saint-Denis. Les Français nous disaient : Mais allez beaucoup plus fort sur la sécurité, occupez-vous des Roms ! ». Ainsi parlait, il y a peu, un certain Frédéric Lefebvre. Et c’est un fait : hormis les sondages d’opinion, une autre source est immanquablement convoquée, parfois même avec une bonne foi qui manque presque comiquement dans le propos de Lefebvre, par tous ceux qui soutiennent qu’il existe une « demande-populaire-de-fermeté » contre « (...)

  • La France d’en bas n’a rien demandé

    La « demande de sécurité » : une imposture politique

    par Pierre Tevanian 3 septembre 2010

    Pour justifier son injustifiable offensive contre les principes démocratiques les plus élémentaires (en livrant comme jamais à la vindicte voire au lynchage les roms et les « immigrés », en préparant la dénaturalisation des « délinquants d’origine étrangère » et l’emprisonnement des « parents de délinquants »), l’actuel gouvernement d’extrême-droite plurielle s’autorise – comme toujours en pareille occasion – de « l’opinion », de la « majorité silencieuse » et de la « France d’en bas ». « Le petit monde (...)

... | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | ...