Accueil du site > Des mots importants

Des mots importants

Dernier ajout : 18 octobre.

Des mots importants proposera un Dictionnaire critique du discours politique : il s’agira, mot par mot, d’analyser les usages (et mésusages) politiques des mots récurrents dans le discours politique, dans les médias ou ailleurs.

Tous les articles de cette rubrique

  • De qui et de quoi Leonarda est-il le nom ?

    Mots croisés en croisade

    par Pierre Tevanian 23 octobre 2013

    « Le piège Léonarda » : c’est donc sous ce titre, anodin pour les habitués, mais très particulier dès qu’on y réfléchit deux secondes, que l’incontournable Yves Calvi a choisi, dans son émission « Mots Croisés » du 21 octobre, d’évoquer l’affaire... Tout est dit dans le titre de l’émission, qui révèle son parti-pris, ou plutôt le parti-pris de toute la mediasphère dominante : Leonarda n’est pas le prénom d’une adolescente de quinze ans, raflée lors d’une sortie scolaire, expulsée dans un pays dont elle ne connaît (...)

  • Une opinion plutôt manipulée

    Sondeurs, sondés, expulseurs et expulsés

    par Pierre Tevanian 22 octobre 2013

    On ne s’apesantira pas ici sur l’abjecte décision de François Hollande, ni sur la pathétique allocution télévisée dans laquelle, très péniblement, le président récite les habituels mots-valises que sont émotion, humanité, vivre-ensemble, loi, république, loi républicaine, fermeté, générosité... On n’expliquera pas ce qui n’a pas à l’être : l’ignominie d’un "choix" qu’on impose à une enfant de quinze ans – Léonarda, toujours expulsée au Kosovo à ce jour – entre le droit inaliénable à l’éducation (et plus précisément à (...)

  • Intégration, piège à cons !

    Entretien avec Sylvie Tissot

    par Abdelaziz Gharbi 20 octobre 2013

    Fils d’un ouvrier algérien membre du FLN, Abdelaziz Gharbi est l’héritier, à sa manière, d’une histoire ouvrière profondément intriquée à celle du colonialisme. Sa trajectoire porte une lumière crue sur le racisme du monde scolaire, et sur les points aveugles d’une gauche et d’une extrême gauche trop longtemps indifférentes aux combats contre les violences policières et contre les discriminations de toutes sortes. Ancien militant du MIB (Mouvement Immigration Banlieue), aujourd’hui directeur d’une régie de (...)

  • Pour une sociologie de l’islamophobie

    Ou comment les élites françaises fabriquent le « problème musulman »

    par Abdellali Hajjat, Marwan Mohammed 3 octobre 2013

    Alors que l’hostilité à l’encontre des musulmans se traduit presque quotidiennement par des discours stigmatisants, des pratiques discriminatoires ou des agressions physiques, le livre d’Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed, Islamophobie, constitue une oeuvre salutaire : il explique comment l’islam a peu à peu été construit comme un « problème » et comment l’islamophobie est devenue l’arme favorite d’un racisme qui ne dit pas son nom. Ce livre présente ainsi au grand public, pour la première fois, un bilan (...)

  • Union sacrée

    Le collectif Les mots sont importants vous offre un consensus national

    "Il faut démanteler tous les campements." La dernière sortie du ministre de la terreur atteint, dans son genre, le sublime – tant elle concentre, en peu de mots ("il faut", "démanteler", "tous", "les campements"), toute l’insolente bêtise, l’insondable vulgarité, l’innommable brutalité, bref le fascisme de l’époque. Une phrase culte, qui rejoint dans les annales le célèbre "Immigration Zéro" de Charles Pasqua – ou, plus récemment, cette autre phrase culte, prononcée celle-ci par le grand chef du petit (...)

  • À propos de l’islamophobie

    Plaidoyer en faveur d’un concept controversé

    par Alain Gresh 22 août 2013

    Très logiquement, alors qu’il appelle, par exemple, à s’interroger sur la compatibilité entre l’islam et la démocratie, Manuel Valls refuse l’utilisation du mot "islamophobie". Contribuant d’un côté à attiser la suspicion à l’égard des musulmans, il leur refuse de l’autre l’un des instruments essentiels pour lutter contre la stigmatisation qu’ils subissent : le mot pour la désigner. Au-delà des intentions douteuses du Ministère de l’Intérieur, qui s’inspire d’ailleurs directement des arguments fantaisistes de (...)

  • Le populisme contre le peuple

    Retour sur les enseignements peu médiatisés d’un sondage sur le voile

    par Pierre Tevanian 9 août 2013

    "Les attentes de l’opinion sont claires", annonce Le Fîgaro ce vendredi 9 août 2013, puisque les chiffres parlent d’eux-même : 78% des Français se déclarent "opposés" au "port du voile dans les salles de cours des universités", ils sont même 84% à s’y déclarer "opposés" pour les "établissements privés accueillant du public", et 63% pour "la rue". Une bonne occasion pour rappeler que les sondages, en imposant des problématiques aux sondés puis au public, ne disent rien sur les "attentes" dudit public (...)

  • « L’enfant » comme argument

    Réflexions sur la persistance de représentations essentialisées de l’enfance dans le débat politique

    par Damien Boone 5 août 2013

    Lors du dernier salon de l’agriculture en février, à un enfant qui lui disait n’avoir « jamais vu Nicolas Sarkozy », François Hollande avait répondu : « ah ben tu ne le verras plus ! ». Le lendemain, dans un communiqué, l’ancien secrétaire d’Etat Frédéric Lefebvre estimait à propos du président de la République que « sa phrase maladroite sur Nicolas Sarkozy à une petite enfant est lourde de sous-entendus, de calculs politiciens et, en plus, à une petite fille de 6/7 ans ! ». De la fameuse « dette que l’on va (...)

  • La construction des classes dangereuses

    Les sept subterfuges du discours « sécuritaire »

    par Pierre Tevanian 24 juillet 2013

    Officialisé en 1997 par le premier ministre Jospin et son ministre de l’intérieur Chevènement, un consensus droite-gauche (sans parler des grands médias) s’est installé sur « l’explosion de la violence chez les jeunes de banlieue » et sur le « laxisme de la justice » face à cette violence, ou du moins sur son « inadaptation » aux nouvelles générations de délinquants. Plutôt que de dénoncer au coup par coup les lois et les politiques publiques de plus en plus brutales qui sont mises en place au nom de ce (...)

  • La haine de la religion

    Ou comment l’athéisme est devenu l’opium du peuple de gauche

    par Pierre Tevanian 21 mai 2013

    La religion est l’opium du peuple : relisez Marx ! C’est en ces termes qu’au début de l’année 2010, le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) fut renvoyé à ses chères études par un chœur unanime composé, entre autres, d’Aurélie Filippetti, Nadine Morano, Laurent Fabius et Michel Onfray. Le motif ? La candidature, jugée saugrenue, d’une jeune militante du Vaucluse qui avait le mauvais goût d’être musulmane et de porter un foulard. C’est ce sarcastique conseil de lecture que Pierre Tevanian a choisi de prendre au (...)

... | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | ...